nouvelle-cible-pour-guérir-les-maladies
Il existe un vaste potentiel inexploité pour développer des médicaments contre le cancer, la fibrose et les maladies cardiovasculaires en ciblant une famille de récepteurs connue sous le nom de Frizzleds, pensent les chercheurs du Karolinska Institutet en Suède.

Une nouvelle cible contre les maladies

Dans une nouvelle étude publiée dans Science Signaling, ils ont identifié comment ces récepteurs sont activés dans la membrane cellulaire et les processus qui sont alors déclenchés dans la cellule.
Les récepteurs couplés aux protéines G sont l’une des plus importantes familles de protéines, avec environ 800 représentants chez les humains qui agissent sur un large éventail de fonctions physiologiques. Ces récepteurs sont situés dans la membrane cellulaire et sont activés par des molécules messagères telles que l’adrénaline, la dopamine, l’histamine et l’endorphine, lesquelles déclenchent une cascade de processus à l’intérieur de la cellule.
Les récepteurs couplés aux protéines G jouent un rôle dans l’évolution de nombreuses maladies et sont des cibles très fréquentes pour les médicaments, notamment les bêta-bloquants, les antihistaminiques, la morphine et la L-DOPA.
« Comme il s’agit d’une grande famille de récepteurs, il existe encore de nombreuses cibles intéressantes mais inexploitées pour le traitement futur du cancer, des maladies cardiovasculaires, du diabète, de la fibrose et des maladies neurodégénératives », a déclaré le professeur Gunnar Schulte, du département de physiologie et de pharmacologie de l’Institut Karolinska.
Gunnar étudie un groupe de récepteurs couplés aux protéines G appelés Frizzleds, qui sont importants pour de nombreux processus, y compris le développement fœtal. La signalisation par ces récepteurs a également été liée à un grand nombre de maladies, y compris différentes formes de tumeurs.
Il n’y a actuellement aucune molécule médicamenteuse qui cible les récepteurs Frizzleds, même si, structurellement, ils ressemblent aux récepteurs qui sont des cibles efficaces en pharmacothérapie.

Une nouvelle méthode de dépistage

Cette nouvelle étude montre que l’un des récepteurs de la famille des Frizzled-5 pourrait être ciblé par fabriquer des médicaments de la même façon que les récepteurs de l’histamine, de l’adrénaline ou de la dopamine. Les chercheurs présentent également une nouvelle méthode qui peut être utilisée pour cribler les bibliothèques de substances dans la recherche de nouvelles molécules de médicaments.
« Cela ouvre des possibilités et des concepts complètement nouveaux pour développer des médicaments contre le cancer, la fibrose et les maladies cardiovasculaires en ciblant les protéines Frizzled », a déclaré Shane Wright, premier auteur de l’étude et étudiant au doctorat du groupe de recherche du Professeur Schulte au Karolinska Institutet.

Une meilleure compréhension des récepteurs

Les travaux sur les récepteurs couplés aux protéines G ont été reconnus par le Comité Nobel en 2012 en décernant le prix Nobel de chimie à Brian Kobilka et Robert Lefkowitz. Les récents progrès technologiques ont permis aux scientifiques de mieux comprendre comment ces récepteurs couplés aux protéines G et d’autres récepteurs à la surface des cellules sont activés et quels processus sont ensuite déclenchés à l’intérieur de la cellule.
De telles informations peuvent s’avérer vitale pour le développement de nouveaux médicaments. “La raison pour laquelle il n’y a pas de molécules médicamenteuses qui ciblent les récepteurs Frizzled est que ces mécanismes ne sont pas entièrement compris, une situation que nous espérons changer.”, explique le professeur Schulte.
Cette étude a été financée par le Karolinska Institutet, le Conseil suédois de la recherche, la société Suédoise du Cancer, la Fondation Novo Nordisk, la Fondation Knut & Alice Wallenberg, les fondations Engkvist, Marie Curie ITN WntsApp, la société Suédoise pour la recherche médicale, le Laboratoire Science for Life, la Deutsche Forschungsgemeinschaft et l’Institut canadien de recherche en santé.
Source : Karolinska Institutet