Des procédures médicales ont-elles transmis l’Alzheimer ?

Alzheimer-transmise-procédures-médicales

Les graines de la maladie d’Alzheimer pourraient avoir été transmises avec l’hormone de croissance humaine à huit patients Britanniques traités il y a des décennies, selon une étude publiée dans Nature.

La maladie d’Alzheimer peut-elle être transmise ?

Si cette affirmation se révèle vraie en faisant des recherches plus poussées, ces résultats laissent sous-entendre que la maladie d’Alzheimer pourrait être transmise par contact étroit avec le tissu cérébral d’une personne atteinte de cette maladie.

Cela ne veut pas dire que la maladie d’Alzheimer est contagieuse. Ces huit patients ont tous reçu des doses d’hormone de croissance humaine provenant des glandes pituitaires de nombreux cadavres – une voie de transmission très inhabituelle.

S’il y a un risque de transmission de la maladie d’Alzheimer – et pour le moment cela n’a pas été prouvé – il est probable que cela provient des instruments chirurgicaux, a déclaré l’auteur principal de cette nouvelle étude, John Collinge, lors d’une conférence de presse.

Le neurologue de l’University College of London a ajouté qu’il espère que les futures recherches examineront si la maladie d’Alzheimer pourrait être semée par certaines procédures médicales et si de nouvelles techniques sont nécessaires pour stériliser les instruments neurochirurgicaux pour s’assurer que cela n’arrive plus.

Les huit patients de cette étude avaient tous reçu de l’ hormone de croissance humaine enfant en raison de diverses affections liées à la croissance. L’hormone de croissance de l’hypophyse humaine a été remplacée par l’hormone synthétique en 1985 après que des scientifiques aient réalisé que l’utilisation de la version humaine pourrait – dans de rares cas – transmettre la maladie de Creutzfeldt-Jakob, la forme humaine d’une maladie neurodégénérative également connu sous le nom de “maladie de la vache folle.”

La protéine bêta-amyloïde

Les mêmes hormones contaminées qui transmettaient Creutzfeldt-Jakob aux huit patients ont aussi apparemment transmis une protéine appelée bêta-amyloïde, dont les amas sont une caractéristique déterminante de la maladie d’Alzheimer.

Collinge explique qu’il avait détecté la protéine bêta amyloïde, dans le cerveau et les vaisseaux sanguins des patients. Tous les huit étaient dans la trentaine et la quarantaine, trop jeunes, dit-il, pour qu’une grande partie de la protéine soit présente normalement. Il a également éliminé d’autres causes possibles de la présence de le bêta amyloïde.

Cela n’a pas été causé par les problèmes de croissance sous-jacents des patients, dit-il, parce que les huit avaient des problèmes différents et il n’y a pas eu de liens antérieurs entre les problèmes de croissance et la bêta amyloïde, et il n’a pas été causé par l’hormone de croissance elle-même, dit-il, parce que les souris injectées avec l’hormone de croissance synthétique n’ont montré aucune accumulation anormale de cette protéine associée à la maladie d’Alzheimer.

Collinge a ensuite testé des flacons d’hormone de croissance humaine que les huit patients avaient reçue et qui avait été conservée pendant des décennies sous forme de poudre sur une étagère à température ambiante. Il y avait plusieurs méthodes différentes pour purifier l’hormone de croissance.

Les échantillons dans lesquels il a détecté la protéine ont été préparés de la même façon que ceux qui semblaient avoir transmis la maladie de Creutzfeldt-Jakob, donc Collinge pense que cette méthode doit avoir permis à plus de contaminants de demeurer actif.

En plus de la maladie de Creutzfeldt-Jakobb, les patients ont tous développé une condition appelée Aß cérébrale-amyloïde angiopathie, qui est présente dans 90% des patients Alzheimer. Les huit patients n’ont pas vécu assez longtemps pour que les scientifiques puissent déterminer s’ils avaient développé la maladie d’Alzheimer, a déclaré M. Collinge.

La protéine tau

Collinge fait maintenant des expériences pour voir si les patients auraient pu recevoir une autre protéine associée à la maladie d’Alzheimer, appelée tau, à partir d’échantillons d’hormone de croissance contaminée. Si c’est le cas, cela ajouterait à la preuve que la maladie d’Alzheimer est potentiellement transmissible, a-t-il dit.

Stephen Salloway, chercheur sur la maladie d’Alzheimer à l’Université Brown, qui ne faisait pas partie de cette étude, affirme que cette  nouvelle étude et l’idée de la transmissibilité sont appuyées par des données de plus en plus probantes provenant de modèles animaux selon lesquelles le processus de la maladie peut être déclenché par l’injection de tissu cérébral de patients atteints de la maladie d’Alzheimer dans le cerveau animal.

“Ces résultats fournissent des indices supplémentaires et de nouveaux modèles pour les essais”, a-t-il écrit par courriel. “Une meilleure compréhension des mécanismes sous-jacents à la maladie d’Alzheimer mènera à des interventions précoces avec des traitements efficaces qui modifient l’évolution de la maladie.”

Des virus ou des prions

D’autres chercheurs ont proposé que des virus pourraient être les déclencheurs de la maladie d’Alzheimer ou que les protéines mal repliées appelées prions pourraient être les coupables.

Paul Aisen, chercheur sur la maladie d’Alzheimer à L’Alzheimer Therapeutic Research Institute de l’Université de la Californie du Sud, explique qu’il ne pense pas que les gens devraient s’inquiéter de la transmissibilité de la maladie d’Alzheimer. “Je ne suis pas convaincu que cela devrait être un problème”, dit-il. “Je ne pense pas que les preuves indiquent la transmissibilité de la maladie d’Alzheimer.”

Des domaines dignes d’être étudiés

Mais l’Aisen note que nous en savons encore si peu sur cette maladie que tous les types de recherche demeurent importants. “Je suis entièrement en faveur de l’étude sous tous ses aspects; virus, prions, transmissibilité, toutes ces choses sont des domaines dignes d’être étudiés jusqu’à ce que nous comprenions assez bien la maladie pour mettre au point des thérapies éprouvées.”

Source : Scientific American
Crédit photo : rawpixel

https://farm5.staticflickr.com/4880/44557379400_2dce3b0aeb_o.jpg