NASA : l’avion spatial Dream Chaser entre en production

, , , , , Espace https://farm8.staticflickr.com/7909/32665317268_f1ee06e484_o.jpg https://farm8.staticflickr.com/7909/32665317268_f1ee06e484_o.jpg Technologie Média 2 https://technologiemedia.net/2018/12/31/nasa-lavion-spatial-dream-chaser-entre-en-production/#comments
623

avion-spatial-dream-chaser

Sierra Nevada Corporation accélère sa mission consistant à transporter des marchandises à destination et en provenance de la Station spatiale internationale à l’aide d’un avion spatial de nouvelle génération.

La NASA a donné son feu vert à la construction de Dream Chaser

Cela signifie que le véhicule entrera désormais en production et que les développeurs espèrent pouvoir l’utiliser pour envoyer des marchandises au laboratoire en orbite d’ici deux ans.

Le développement de l’avion spatial Dream Chaser a été jusqu’à présent assez riche en événements, avec ses premiers essais en vol plané et en test, laissant le vaisseau spatial à l’envers sur la piste d’atterrissage après que son train d’atterrisseur ne se soit pas correctement déployé.

Cela a conduit à une reconstruction complète du véhicule orbital non habité réutilisable, puis à son premier vol plané et atterrissage réussi en novembre 2017, environ quatre ans plus tard.

La NASA a attribué au Dream Chaser de Sierra Nevada l’un des trois contrats privés de livraison de fret à l’ISS en 2016, les deux autres étant ceux de la capsule Dragon de SpaceX, et Orbital ATK Cygnus. Dans le cadre du contrat CRS-2 de la NASA, Dream Chaser effectuera au moins six missions vers l’ISS, mais son fonctionnement sera légèrement différent de celui de ses deux autres concurrents.

Il peut transporter 5 500 kg de fret

Le Dream Chaser est le seul engin spatial parmi les trois qui soit capable d’atterrir sur une piste et qui, du moins en théorie, puisse atterrir dans n’importe quel aéroport commercial de grande envergure sur la planète. Le projet Dream Chaser a suscité un vif intérêt de la part d’autres organisations spatiales, ainsi que de l’ONU.

ISS

Conçu pour être éventuellement piloté avec des capacités de lancement, de vol et d’atterrissage autonomes, chaque avion spatial Dream Chaser devrait être réutilisé au moins 15 fois et pouvoir transporter 5 500 kg de fret à la station spatiale à chaque fois. Cela pourrait être un approvisionnement de base mais essentiel, comme de la nourriture et de l’eau, ainsi que des charges plus délicates telles que des échantillons scientifiques.

Il peut également récupérer jusqu’à 3 400 kg de déchets de la station spatiale à chaque départ, avant de les éliminer en les brûlant dans l’atmosphère.

Dans le cadre de sa préparation à ces voyages, Integration Review 4 (IR4) de la NASA a invité des experts de l’agence spatiale et de la Sierra Nevada à examiner de manière exhaustive le design du Dream Chaser et son fonctionnement avec divers composants intégrés au véhicule. Cela les a amenés à conclure que l’avion spatial était prêt à passer à la production à grande échelle.

Un examen complet pour passer en production

« Nous nous rapprochons du premier vol orbital du vaisseau spatial Dream Chaser », a déclaré Fatih Ozmen, PDG de Sierra Nevada. « Cet examen complet a permis de passer le programme Dream Chaser à la phase de production afin que nous puissions commercialiser Dream Chaser comme un vaisseau spatial de réapprovisionnement de stations spatiales dès que cela sera possible. »

Selon Sierra Nevada, de nombreux composants du véhicule orbital ont déjà été construits, tels que les tuiles du système de protection thermique et le matériel avionique. L’approbation de la NASA ouvre désormais la voie à leur intégration dans le véhicule de l’entreprise à Louisville.

Il desservira l’ISS à la fin de 2020

Passant maintenant à la production à grande échelle de l’avion Dream Chaser et de son module cargo, la société s’attend à ce que le vaisseau spatial commence à desservir l’ISS à la fin de 2020.

Source : Sierra Nevada
Crédit photo : NASA et Pixabay

https://farm8.staticflickr.com/7909/32665317268_f1ee06e484_o.jpg

2 thoughts on “NASA : l’avion spatial Dream Chaser entre en production”

  1. LAVION SPATIAL DREAM CHASER..A TIL UN BOUCLIER DE PROTECTION ELECTROMAGNETIQUE??ET IL AUTONOME.SUR LE PLAN ENERGIE..?A TIL UN ORDINATEUR QUANTIQUE A INTELLIGENCE EVOLUTIVE??POUR TOUT SUPERVISER.??AVEC L’HUMAIN??LE TOUT AUTONOME./?

    • Bonjour,

      Malheureusement je ne peux pas répondre à vos questions, cet appareil n’est pas officiellement opérationnel et les informations que vous demandez ne sont pas disponibles (selon mes sources).

Les commentaires sont fermés