Tesla numéro un des entreprises automobiles premium en Amérique

entreprise-tesla-numéro-un-aux-USA

En dépit de difficultés juridiques et financières, Tesla a réussi à franchir la ligne d’arrivée en 2018 bien devant tous ses concurrents sur le marché automobile haut de gamme américain, y compris des marques de constructeurs automobiles prestigieuses telles que Mercedes-Benz, BMW, Lexus, Infiniti et Acura.

Tesla numéro un devant tous ses concurrents

Le constructeur automobile de la Silicon Valley a annoncé aujourd’hui avoir livré plus de 90 000 véhicules au dernier trimestre de 2018, soit 8% de plus qu’au troisième trimestre, un record historique pour la société, dont 63 150 modèles 3 (+13%), 13 500 modèles S et 14 050 véhicules de type X.

Comme indiqué précédemment, Tesla a surclassé Mercedes-Benz aux États-Unis au troisième trimestre et Atherton Research, s’attendait à ce que Tesla surclasse également BMW au dernier trimestre de 2018, à mesure que le constructeur américain accélère sa cadence de production.

Selon Forbes le constructeur de voitures de luxe bavarois a vendu environ 80 000 véhicules de marque BMW (voitures et VUS) au dernier trimestre de l’année, soit environ 10 000 de moins que Tesla. Le constructeur allemand devrait annoncer ses chiffres de vente officiels dans les prochains jours.

Tesla continue d’augmenter sa cadence de production

Et le fossé qui sépare le constructeur de voitures électriques (qui vend d’ailleurs également des panneaux solaires et le stockage d’énergie propre) à ses concurrents se creuse tandis que Tesla continue d’augmenter sa cadence de production et s’étend sur les marchés internationaux (les livraisons vers l’Europe et la Chine débuteront le mois prochain ).

En 2018, Tesla a livré plus de 245 000 véhicules (145 846 modèles 3 et 99 394 modèles S et X), soit presque autant de véhicules qu’au cours des années précédentes.

Dans un communiqué, le constructeur automobile basé à Palo Alto a confirmé que l’année dernière, c’était aussi la première fois depuis des décennies qu’une voiture américaine – le Modèle 3 – était le véhicule premium le plus vendu aux États-Unis pour toute l’année « .

Tesla a également annoncé qu’à compter d’aujourd’hui, elle réduirait de 2 000 $ le prix de ses véhicules des modèles S, X et 3 aux États-Unis afin d’absorber partiellement la réduction du crédit d’impôt fédéral sur les véhicules électriques (VE), qui est passé de 7 500 $ à 3 750 $.

Une tendance qui se poursuivra

Comme Forbes l’avait prévu et écrit il y a deux mois, Tesla est devenu au quatrième trimestre de 2018 le constructeur automobile de luxe numéro 1 en Amérique, à la fois en matière de volume des ventes, dépassant les ventes de Lexus et de BMW, et en réalisant un chiffre d’affaires remarquable, pour un groupe de 15 ans avec seulement 3 modèles et aucun réseau de revendeurs.

Pour 2019, Forbes prévoie que la tendance des ventes de Tesla se poursuivra et que le constructeur de la Silicon Valley dépassera tous ses concurrents dans la catégorie des véhicules haut de gamme aux États-Unis pour toute l’année.

À mesure que Tesla augmentera sa production et ses livraisons en Europe, les constructeurs allemands, notamment Mercedes-Benz, BMW, Audi et Porsche, commenceront à ressentir une pression concurrentielle intense sur leur marché national alors qu’ils s’efforcent de passer aux véhicules entièrement électriques.

En effet, malgré l’annonce d’investissements de plusieurs milliards de dollars dans les technologies électriques au cours des prochaines années, les constructeurs allemands proposeront des produits qui concurrenceraient sérieusement la gamme actuelle de véhicules 100% électriques et semi-autonomes de Tesla avant 2020 au plus tôt. Et cela avant toute réduction de prix supplémentaire et toute innovation que Tesla pourrait annoncer d’ici là.

La réduction contribuera à maintenir une demande soutenue

Enfin, bien que Forbes estime que la réduction de prix de 2 000 dollars annoncée aujourd’hui par Tesla affectera les résultats nets du constructeur américain au premier trimestre de 2019, elle contribuera également à maintenir une demande soutenue.

Le crédit d’impôt fédéral sur les véhicules électriques baissera de nouveau le 1er juillet, passant de 3 750 $ à 1 875 $. D’ici là, Tesla publiera la version de base du modèle 3, promise depuis longtemps, avec des détails supplémentaires sur son pick-up 100% électrique et le multisegment Modèle Y, dont le prototype final a été approuvé pour la production en octobre dernier.

Source : Forbes
Crédit photo : Pixabay

https://farm5.staticflickr.com/4851/31652877307_67662d5a90_o.jpg

0 thoughts on “Tesla numéro un des entreprises automobiles premium en Amérique”

Écrivez ou commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *