café-sauvage-menacé-disparition
Selon des rapports publiés le 16 janvier dans Science Advances et Global Change Biology, plus de la moitié des 124 espèces de caféiers sauvages du monde satisfont aux critères d’inscription sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Plusieurs espèces de café menacées

Les auteurs disent que des extinctions parmi les espèces limiteraient les options des obtenteurs pour développer de nouveaux types de café à l’avenir.
Cette étude, réalisée dans les jardins botaniques royaux britanniques de Kew, a révélé que 60% des espèces de café sauvages sont en péril, un chiffre «extrêmement élevé, en particulier si l’on compare ce chiffre à une estimation mondiale de 22% pour les plantes», écrit le coauteur Eimear Nic Lughadha dans un communiqué.
«Certaines des espèces de café évaluées n’ont pas été observées à l’état sauvage depuis plus de 100 ans et il est possible que certaines soient déjà éteintes.»

Les causes seraient la sécheresse et la déforestation

Popular Mechanics rapporte que la plupart des espèces de café sauvages se trouvent en Afrique subsaharienne, bien que certaines vivent aussi loin que les îles du Pacifique. Un grand nombre des espèces menacées vivent à Madagascar et en Tanzanie. Les menaces varient selon les taxons, mais incluent la sécheresse et la déforestation.
Parmi les espèces à risque, l’Arabica, cousin sauvage de la plante de culture commerciale qui représente 60% des ventes de café dans le monde.
Le coauteur Aaron Davis a déclaré à Reuters que les espèces menacées pourraient constituer une ressource pour les sélectionneurs cherchant à modifier les variétés de café commerciales, en les aidant par exemple à faire face aux changements climatiques ou à résister aux maladies.

100 millions de producteurs dans le monde

«De nombreux pays dépendent du café pour leurs recettes d’exportation « , a-t-il déclaré à la Reuters. « On estime à 100 millions le nombre de personnes produisant du café dans les fermes du monde entier. »
Le café étant l’une des boissons les plus consommées dans le monde, soutenant un secteur de plusieurs milliards de dollars et couvrant une longue chaîne de valeur allant du producteur au consommateur, cette menace met en péril toute l’industrie du café.

Une diversité génétique menacée

En effet, la production de café est principalement entre les mains des petits exploitants, et la disparition de plusieurs espèces fait courir le risque que plusieurs d’entre eux fassent éventuellement faillite ou choisissent de ne plus produire de café.  Ce qui auraient un impact considérable sur la diversité génétique de cette plante qui est déjà précaire.
Source : The scientist

Le café sauvage menacé de disparitionmartinChangement Climatique
Selon des rapports publiés le 16 janvier dans Science Advances et Global Change Biology, plus de la moitié des 124 espèces de caféiers sauvages du monde satisfont aux critères d’inscription sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Plusieurs espèces de café...