les-chauves-souris-médicament-hypertension
Le venin des chauves-souris vampire pourrait «révolutionner les traitements» contre l’hypertension, l’insuffisance cardiaque, et plus encore, selon une nouvelle étude publiée dans le journal Toxins.

De nouveaux médicaments venant des chauves-souris

Cependant les scientifiques disent que leurs efforts de recherche sont ralentis par les trafiquants de drogue mexicains qui s’emparent des régions qui abritent ces animaux.
Il s’avère que les chauves-souris peuvent nous aider; des scientifiques australiens estiment que le venin des chauves-souris vampires pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements contre de nombreuses maladies.
Ils notent cependant que cette route a également connu des difficultés sous la forme de dangereux trafiquants de drogue mexicains.
Les auteurs pensent que les nouvelles recherches, conduites par une équipe de l’Université du Queensland, prouvent que ces mammifères qui boivent du sang, ont plus à offrir aux humains qu’on le croyait.
Une nouvelle classe de peptides régulant la pression sanguine dans le venin des chauves-souris vampires pourrait aider à «révolutionner les traitements» des maladies, notamment l’hypertension, l’insuffisance cardiaque, les maladies du rein et les brûlures.

Des peptides mutés liés au gène de la calcitonine

« Ces peptides sont des formes mutées liés au gène de la calcitonine (CGRP), utilisés par notre corps pour détendre les vaisseaux sanguins », a déclaré le coauteur, Bryan Fry, professeur associé à la School of Biological Sciences de l’université. Il note que ces peptides sont encore plus thérapeutiques que le CGRP et ont moins d’effets secondaires.
«Cela pourrait potentiellement aider les médecins à traiter toute une gamme de troubles entraînant une pression trop élevée dans les petits vaisseaux sanguins», ajoute-t-il, «ou pourrait améliorer le flux sanguin vers des tissus endommagés ou transplantés, tels que des greffes de la peau».
Mais tandis que l’équipe espère continuer ses recherches et développer des traitements, Fry et son équipe affirment que les activités criminelles sur le site où se trouvent ces animaux ont retardé leur travail.
«Nous ne pouvons plus accéder à notre site original au Mexique, car on nous dit que cette région a été envahie par des trafiquants de drogue», déclare Fry. «C’est maintenant trop dangereux pour mes collègues mexicains d’y aller, sans parler d’un Gringo comme moi.»
L’équipe recherche maintenant de nouveaux sites sur le terrain qui ne constituerait pas une menace pour les scientifiques et leurs recherches.

Des médicaments potentiels très efficaces

«Une fois que nous aurons fait cela, nous serons sur la bonne voie pour trouver de nouvelles variations de ces peptides et des médicaments potentiels très efficaces, afin d’améliorer et de sauver des vies», a déclaré Fry.
« Cette découverte est un autre exemple de la raison pour laquelle il est si important de protéger la nature dans son ensemble, car nous ne pouvons pas prédire d’où viendra la prochaine grande découverte de médicaments d’origine biologique. »
Source : The University of Queensland

Les chauves-souris pourraient aider à combattre l'hypertensionmartinChimie
Le venin des chauves-souris vampire pourrait «révolutionner les traitements» contre l'hypertension, l'insuffisance cardiaque, et plus encore, selon une nouvelle étude publiée dans le journal Toxins. De nouveaux médicaments venant des chauves-souris Cependant les scientifiques disent que leurs efforts de recherche sont ralentis par les trafiquants de drogue mexicains qui s’emparent des...