Un politicien ment-il durant ses allocutions ?

, , Société https://farm5.staticflickr.com/4812/39852326093_581257fc84_b.jpg https://farm5.staticflickr.com/4812/39852326093_581257fc84_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/01/20/un-politicien-ment-il-durant-ses-allocutions/#respond
1033

une-application-vérification-affirmations--temps-réel

Voici une application qui devrait plaire à tous les Français qui se déchaînent depuis quelques mois dans les rues de Paris, contre les politiques d’Emmanuel Macron.

Une application de vérification des faits en temps réel

Avec une avalanche de nouvelles et d’opinions parmi les médias traditionnels, les blogs et les réseaux sociaux, la vérification des faits aide un public fatigué à déterminer quelles affirmations politiques sont exactes et quelles autres ne le sont pas. Imaginez ceci: vous regardez un discours du président de la France et la vérification des faits s’afficherait à l’écran en temps réel.

Pas besoin d’attendre que les médias publient des histoires sur lesquelles les déclarations sont vraies, fausses ou trompeuses. Pas besoin de patauger sur internet pour vérifier les déclarations par vous-même. Les vérifications des faits s’afficheraient sur votre smartphone, votre tablette ou votre téléviseur.

Le projet « Bass Connections » associant journalisme et informatique travaille actuellement sur une telle application. Les professeurs qui dirigent ce projet, qui a débuté cet automne, disent qu’il serait le premier à fournir automatiquement une vérification «contextuelle» des faits en temps réel.

Le projet « Bass Connections »

L’application ne fait pas le travail de vérificateurs de faits comme des humains – c’est encore trop complexe pour des ordinateurs – mais l’objectif est de faire correspondre les affirmations avec des articles de vérifications des faits qui ont déjà été publiés, déclare Bill Adair, professeur de journalisme. et responsable des politiques publiques et directeur du Centre DeWitt Wallace pour la démocratie de l’école Sanford, qui dirige conjointement le projet « Bass Connections ».

«Il s’agit d’essayer de faire comme un journaliste en vérifiant des faits politiques et de le faire parvenir aux gens quand ils en ont besoin», explique Adair, journaliste de presse expérimenté et créateur du site Web PolitiFact, et Lauréat du prix Pulitzer.

«À l’heure actuelle, il y a beaucoup de bonnes vérifications des faits politiques, mais les gens doivent aller les chercher. Ce que nous essayons de faire, c’est d’automatiser la recherche des faits, de sorte que, dès qu’une affirmation est formulée par un politicien, le contrôle des faits s’affiche automatiquement sur un téléphone, un écran de télévision ou une tablette. »

Une basse de données de vérifications sur un ensemble de sources

Les applications développées par les équipes de Yang et Adair reposent sur une base de données de vérifications des faits publiées par des organisations telles que The Washington Post, PolitiFact et FactCheck.org. La base de données est issue d’un partenariat antérieur entre le Reporters Lab et Google.

Mais l’un des grands défis est de faire correspondre la nouvelle affirmation à une vérification des faits, car la formulation peut varier et les ordinateurs ne comprennent pas toutes les nuances de langage. Par exemple, prenons les phrases suivantes: «L’animal n’a pas traversé la rue parce qu’il était trop large» et «l’animal n’a pas traversé la rue parce qu’il était trop fatigué».

Jusqu’à tout récemment, les ordinateurs avaient du mal à déterminer si « ça »faisait référence à l’animal ou à la rue. Outre la résolution de telles difficultés, les ordinateurs doivent également pouvoir détecter les paraphrases et, plus généralement, si une déclaration en implique logiquement une autre. Ces problèmes restent très difficiles malgré les progrès récents de l’IA.

«La barre de précision est très élevée», dit Yang. « La vérification des faits contextuelle peut donner un verdict vrai ou faux, mais si notre algorithme de correspondance commet des erreurs, les gens ne seront pas en être très satisfaits. » Ainsi, tout comme une recherche via Google renvoie des réponses suggérées ou des pages, l’application en temps réel renverrait une réponse «voici quelques informations utiles» relative à cette affirmation, sauf si l’algorithme de correspondance est absolument certain d’un jugement vrai ou faux, dit Adair.

Ce projet se poursuit lequel a débuté cet été au cours d’une idée initiatrice appelée Data +, une expérience de recherche de 10 semaines destinée aux étudiants de premier cycle, qui mettait l’accent sur l’utilisation « d’approches fondées sur des données pour relever des défis interdisciplinaires ».

Ethan Holland, jeune diplômé en informatique et statistiques, explique que le programme d’été l’a aidé à appliquer son apprentissage en classe à un problème concret: la vérité en politique. «Savoir où commencer était un défi de taille, a déclaré le natif de Rockville, dans le Maryland.

Une vidéo montrant cette application

«Nous avons commencé par une idée très large de ce que le produit final devrait faire, mais très peu d’idée sur la meilleure façon d’y parvenir. Une grande partie du processus consistait en essais et erreurs. Voici une vidéo montrant cette application en action :

«Après cinq semaines, nous avons réalisé que nous construisions un modèle pour répondre à une question trop étroite et que nous devions revenir à notre planche à dessin. Je ne suis pas sûr que sera un gros succès, mais c’est la première fois que nous combinions toutes les parties que nous avions développées séparément en un seul système et que nous pouvions voir de vrais résultats. C’était vraiment excitant. »

Un précieux outil de validation

Si cette application se réalise, les spectateurs auront un outil pour vérifier en temps réel, des affirmations faites par Emmanuel Macro, Donald Trump et le Premier ministre du Canada, Justin trudeau dont la cote de popularité est en baisse. Les Gilet Jaunes quant à eux seraient probablement heureux d’examiner les affirmation de leur président.

Source : Duke University
Crédit photo : Twitter

https://farm5.staticflickr.com/4812/39852326093_581257fc84_b.jpg