Ultima-thule-nouvelles-images

Le 1er janvier, la sonde New Horizons a survolé Ultima Thule, un monde minuscule à la périphérie du système solaire. Les données sont toujours en flux continu vers la Terre, et la dernière image montre maintenant l’objet plus proche et avec une résolution plus élevée que jamais. Cette clarté améliorée montre des caractéristiques fascinantes sur sa surface rocheuse.

De nouvelles images plus précises d’Ultima Thule

Cette image a été prise à une distance de 6 700 km de l’objet, soit beaucoup plus près que les 27 000 km du lot d’images précédent. Elle a été prise par la caméra d’imagerie visible multicolore (MVIC) grand angle de New Horizons avec une résolution originale de 135 mètres par pixel, avant que l’équipe scientifique n’éclaircisse l’image.

Cet examen approfondi révèle quelques nouveaux détails sur Ultima Thule. C’est un monde assez bosselé, parsemé de petites fosses mesurant jusqu’à 0,7 km de large. Ensuite, il y en a une particulièrement grosse sur la plus petite des deux fosses – que l’équipe a surnommé « Thule » – qui s’étend sur 7 km de large.

L’équipe ne sait pas si ces marques de choc ont été causées par des impacts avec des objets plus petits, s’il s’agit de fosses d’effondrement ou s’ils ont été créé par des matières volatiles s’échappant dans l’espace depuis la surface.

Une autre caractéristique intéressante est les marques plus brillantes, que l’équipe ne peut pas encore expliquer. L’exemple le plus évident est le « collier » qui forme la couture entre les deux lobes de l’objet.

Bien que cette image particulière ait été prise à peine 23 minutes après le dernier lot que nous avons vu, il a fallu trois semaines supplémentaires pour qu’elle arrive sur Terre. En effet, peu après, le soleil a passé entre nous et New Horizons. L’équipe a donc demandé à l’engin spatial de suspendre sa transmission jusqu’à ce que nous ayons à nouveau un lien clair. Cette image est finalement arrivée les 18 et 19 janvier et, même si elle est la plus claire jusqu’à présent, ce ne sera pas pour longtemps.

Une image qui révèle le caractère géologique des deux lobes d’Ultima Thule

« Cette nouvelle image commence à révéler des différences dans le caractère géologique des deux lobes d’Ultima Thule et nous dévoile également de nouveaux mystères », a déclaré Alan Stern, chercheur principal de l’équipe New Horizons. « Au cours du mois prochain, nous obtiendrons de meilleures images en couleurs et en meilleure résolution qui, nous l’espérons, aideront à résoudre les nombreux mystères d’Ultima Thule. »

New Horizons se situe à environ 6,64 milliards de kilomètres de la Terre, et fonctionne normalement et s’éloigne du Soleil (et d’Ultima Thule) à plus de 50 500 kilomètres à l’heure. À cette distance, un signal radio atteint la Terre en six heures et neuf minutes après avoir quitté l’engin spatial, nous explique la NASA.

Source : Johns Hopkins Applied Physics Laboratory

Crédit photo: NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute