nouveau-né-language-comprendre-inné
Une recherche sur les nouveau-nés a révélé que les êtres humains naissent avec les compétences innées nécessaires pour comprendre les mots.

Les nourrissons naissent avec les compétences pour comprendre les mots

L’équipe internationale de chercheurs a découvert deux mécanismes chez des nourrissons âgés de 3 jours, qui leur donnent les compétences nécessaires pour sélectionner les mots dans un flux de sons. Cette découverte fournit un aperçu-clé d’une première étape dans l’apprentissage d’une langue.
Cette découverte publiée dans Developmental Science, est une collaboration entre des scientifiques de SISSA en Italie, du Centre Neurospin en France, de l’Université de Liverpool et de l’Université de Manchester. L’un des mécanismes découverts par l’équipe est la prosodie, la mélodie du langage, qui nous permet de reconnaître le début et la fin d’un mot.
Et un autre qu’ils appellent les statistiques du langage, qui décrit comment nous calculons la fréquence d’un ensemble de sons dans un mot. La Dre Alissa Ferry de l’Université de Manchester a déclaré: « nous pensons que cette étude met en lumière l’état réel des nouveau-nés et la quantité d’informations qu’ils peuvent absorber ».

Nous pensons que cette étude met en évidence la réalité des nouveau-nés sensible à la quantité d’informations qu’ils absorbent. C’est très important pour les nouveaux parents et leur donne un aperçu de la façon dont leur bébé les écoute. » – Dr Alissa Ferry

La docteure Ana Flò de Neurospin a déclaré: « Le langage est incroyablement compliqué et cette étude a pour objectif de comprendre comment les nourrissons essaient de le comprendre des mots dès qu’ils l’entendent pour la première fois.

Trois jours après leur naissance ils comprennent la signification des mots

« Nous pensons souvent que la langue est composée de mots, mais les mots se confondent souvent lorsque nous parlons. Une des premières étapes pour apprendre une langue est donc de choisir les bons mots. « Notre étude montre qu’à peine 3 jours après leur naissance, sans comprendre ce que cela signifie, les nouveau-nés sont capables de choisir des mots dans un discours.
Les chercheurs ont présenté aux enfants un clip audio de 3 minutes et demie dans lequel quatre mots sans signification étaient prononcés dans un flux de syllabes. En utilisant une technique appelée spectroscopie dans le proche infrarouge, qui éclaire le cerveau, ils ont pu mesurer la quantité absorbée de flux de sons, indiquant quelles parties du cerveau étaient actives.

Ils peuvent choisir des mots individuels dans une langue

La docteure Perrine Brusini de l’Université de Liverpool a déclaré: «nous avons ensuite demandé aux enfants d’écouter des mots individuels et nous avons constaté que leur cerveau réagissait différemment aux mots qu’ils entendaient aux mots légèrement différents. « Cela a démontré que même à partir de la naissance, les nourrissons peuvent choisir des mots individuels dans une langue. »
Source : The University of Manchester
Crédit photo sur Unsplash : Echo Grid