Les alligators mangent des pierres pour rester sous l’eau

, Biologie https://farm8.staticflickr.com/7819/46907673212_8e2d366c56_b.jpg https://farm8.staticflickr.com/7819/46907673212_8e2d366c56_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/02/02/les-alligators-mangent-des-pierres-pour-rester-sous-leau/#respond
382

alligators-mangent-des-pierres

Les alligators mangent de nombreux mets étranges: des requins, des kumquats et des pierres. Les scientifiques pensent depuis longtemps que, comme les oiseaux, les alligators avalaient des pierres pour les aider à digérer leurs repas, ou les ingéraient accidentellement dans le chaos de la consommation d’un dîner fougueux.

Les alligators mangent de pierres

Mais une nouvelle étude pointe dans une autre direction, ils se rempliraient le ventre de cailloux, afin d’améliorer le temps passé sous l’eau. Les crocodyliens, qui comprennent des alligators, des crocodiles et des caïmans, passent le plus clair de leur temps dans l’eau, traquant leurs proies et s’échappant des prédateurs.

Tout ce qu’ils peuvent faire pour maximiser leur temps sous la surface est un avantage, et certains experts se sont demandé si les roches pouvaient également servir à cette fin. Pour le savoir, des chercheurs ont amené sept jeunes alligators américains (Alligator mississippiensis) dans leur laboratoire et ont mesuré combien de temps ils étaient restés immergés avant et après avoir avalé volontairement un ensemble de petites pierres.

Un temps de plongée augmenté de 88%

Chaque alligator a effectué 42 plongées – 21 avant et 21 après leur repas de pierres. Les calculs – qui ne représentaient que 2,5% environ du poids des alligators – semblaient faire une différence significative, augmentant le temps de plongée de 88% en moyenne et jusqu’à 35 minutes, explique l’équipe de chercheurs, dont les résultats ont été publiés dans Integrative Organismal Biology.

Les chercheurs pensent que les pierres fonctionnent comme une ceinture de poids de plongeur, laissant les alligators et leurs crocs plus  profondément sous la surface, même lorsque leurs poumons sont pleins d’air.

Refaire cette recherche avec des alligators adultes

Les chercheurs ont également constaté que plus le poids était élevé, plus ils pouvaient prendre d’air avant de plonger profondément. Étant donné que cette étude utilise des alligators juvéniles, dont les tissus sont plus légers et plus cartilagineux, les chercheurs souhaitent la refaire chez des alligators adultes. Mais pour le moment, il semble que les pierres mystérieuses aident ces puissants reptiles à faire ce qu’ils font de mieux: attendre et disparaître sous l’eau en un éclair.

Source : Science
Crédit photo sur Unsplash : Glen Carrie

https://farm8.staticflickr.com/7819/46907673212_8e2d366c56_b.jpg