diabète-chirurgie
Dans le but de mieux comprendre les effets de la chirurgie bariatrique, ou pontage gastrique, sur le diabète de type 2, une nouvelle étude a suivi les expériences réelles de plus de 1 000 patients et a révélé que 70% des patients présentaient une rémission du diabète après la procédure et restaient exempts de cette maladie pendant cinq ans.

La chirurgie gastrique contre le diabète de type 2

Depuis quelque temps, le pontage gastrique est une procédure chirurgicale largement utilisée pour traiter les patients souffrant d’obésité morbide. On sait également que cette procédure entraîne des taux de rémission important chez les patients atteints de diabète de type 2. Dans certaines études, jusqu’à 90% des patients ont déclaré avoir une rémission du diabète à la suite de cette procédure.
Cependant, on ne sait toujours pas exactement quels sont les taux de rémission du diabète à long terme par rapport à la chirurgie et quels marqueurs prédictifs peuvent indiquer la probabilité de réussite de la procédure. Une nouvelle étude a suivi 1 111 sujets atteints de diabète de type 2 après un pontage gastrique de Roux-en-Y (RYGB) dans l’espoir de répondre à certaines de ces questions.
La recherche a révélé que les taux de rémission étaient remarquablement stables tout au long des cinq années de suivi. Environ trois quarts des sujets a présenté une rémission du diabète dans les 12 mois suivant l’intervention chirurgicale, et 70% d’entre eux étaient encore indemnes après cinq ans.
Les prédicteurs les plus puissants de l’échec de la procédure semblaient être de savoir si le diabète du patient avait progressé au point qu’il avait besoin d’insuline pour gérer cette maladie. L’âge a également joué un rôle majeur dans le fait de savoir si l’intervention chirurgicale conduisait effectivement à une rémission, les sujets de plus de 60 ans présentant des taux de rémission réduits par rapport aux moins de 40 ans.

Des résultats qui s’ajoutent au corpus croissant de données

« Les résultats de cette étude s’ajoutent au corpus croissant de données sur les effets de la chirurgie bariatrique, précisant que le RYGB provoque la rémission du diabète de type 2 et qu’il est associé à un risque réduit de complications microvasculaires et éventuellement macrovasculaires », écrivent les chercheurs. « Les prédicteurs du succès de la rémission semblent être très cohérents dans les essais contrôlés randomisés, des études de cohortes sélectionnées et des études basées sur la population. »
L’une des principales limites de cette recherche est le manque de données relatives à l’indice de masse corporelle (IMC) individuel. On comprend de plus en plus que la gestion du poids peut être un moyen incroyablement efficace de traiter le diabète de type 2, car dans de nombreux cas, une alimentation saine peut pousser les malades en rémission. Ainsi, sans données efficaces sur l’IMC, il est difficile de comprendre si la procédure chirurgicale fonctionne autrement que pour aider le patient à perdre du poids, ce qui a des effets évidents sur le diabète en aval.

Une hypothèse pour expliquer ce phénomène

On a émis l’hypothèse que le pontage gastrique pouvait inverser le diabète de type 2 en poussant les processus de digestion du corps plus loin dans l’intestin, ce qui pourrait modifier fondamentalement la façon dont le corps absorbe les nutriments et améliore l’homéostasie du glucose. Mais les risques associés à une intervention chirurgicale aussi importante ne sont pas sans conséquence. Donc, si un régime permet de gérer efficacement cette maladie, il serait certainement préférable de l’utiliser plutôt que de passer par une chirurgie.
Cette nouvelle étude a été publiée dans la revue Diabetologia (PDF)
Source : Diabetologia
Crédit photo : Pixabay

Des diabétiques de type 2 en rémission après un pontage gastriquemartinSociété
Dans le but de mieux comprendre les effets de la chirurgie bariatrique, ou pontage gastrique, sur le diabète de type 2, une nouvelle étude a suivi les expériences réelles de plus de 1 000 patients et a révélé que 70% des patients présentaient une rémission du diabète après la...