un-acv-perte-de-mémoire-silenceuse
Si quotidiennement vous êtes perdu dans pensée, et cela se produit fréquemment, cela serait plus qu’un simple symptôme de stress. Une nouvelle étude révèle que les adultes qui perdent leur pensée ou oublient ce qu’ils étaient en train de faire (ou sur le point de faire) peuvent montrer des signes antérieurs d’avoir subi un «AVC silencieux».

«AVC silencieux»

Selon des chercheurs du Centre Baycrest pour les soins gériatriques au Canada, ces accidents vasculaires cérébraux silencieux se produisent chez des personnes souffrant de maladie cérébrale des petits vaisseaux. Cette maladie est l’un des désordres neurologiques les plus courants liés au vieillissement.
Elle survient lorsque le cerveau subit des modifications ou des interruptions du flux sanguin dans des zones du cerveau «silencieuses» ou ne servant aucun objectif essentiel. Ainsi, une personne ne se rend même pas compte qu’elle a subi un accident vasculaire cérébral.
Néanmoins, un accident vasculaire cérébral silencieux peut endommager la substance blanche du cerveau et peut entraîner des problèmes d’attention et une plus grande probabilité de devenir facilement distrait, selon les chercheurs. Toutefois, les personnes atteintes peuvent toujours vivre leurs journées normalement, sans problème majeur pour leurs fonctions de tous les jours, ni leur capacité à se concentration.
Pour cette étude, les chercheurs ont examiné le cerveau de 54 adultes âgés de 55 à 80 ans présentant au moins un facteur de risque d’accident vasculaire cérébral. Les auteurs ont recherché des dommages à la substance blanche du cerveau, un signe révélateur d’une maladie cérébrale des petits vaisseaux. Les participants ont également fait évaluer leur attention et leur fonctionnement exécutif.

Une différence notable dans la capacité à rester concentrée

« Nos résultats indiquent que dans de nombreux cas de personnes présentant un risque plus élevé d’accident vasculaire cérébral silencieux et en ayant subi un, une différence notable dans leur capacité à rester concentrées a été découvert, et ce, avant même que les symptômes ne deviennent détectables à l’aide d’un test neuropsychologique », a déclaré Ayan Dey l’auteur principal et étudiant diplômé du Rotman Research Institute (RRI) de Baycrest et de l’Université de Torontoé.
« Si une personne pense que cela peut être le cas, les préoccupations doivent être communiquées à un médecin, en particulier si elle a un problème de santé ou un mode de vie qui l’expose à un risque plus élevé d’accident vasculaire cérébral ou de maladie cardiaque. »
Bien que les accidents vasculaires cérébraux silencieux n’affectent pas le langage d’une personne et ne causent pas de paralysie comme les accidents vasculaires cérébraux plus traditionnels, il est lié à la démence vasculaire et à un risque plus élevé de développer la maladie d’Alzheimer ainsi que d’autres démences.
Les médecins peuvent reconnaître les dommages causés par un accident vasculaire cérébral silencieux par le biais d’une IRM, généralement après que les dommages se soient aggravés. À l’avenir l’équipe de recherche prévoit de continuer à examiner l’activité et les différences du cerveau ainsi que les différences de comportement chez les personnes ayant subi un AVC silencieux.
«La question qui reste est de savoir si surmonter ces changements dans le cerveau est une capacité naturelle de certaines personnes ou si cela peut être construit au fil du temps», explique Dey. « Si c’est quelque chose qui peut être développé, est-ce quelque chose que nous pouvons corriger? »

Des façons simples de se protéger d’un AVC silencieux

Les médecins expliquent que les exercices vasculaires, une alimentation saine, la gestion du stress, le maintien d’une pression artérielle et d’un taux de cholestérol normal, peuvent limiter les modifications vasculaires cérébrales.
Cette recherche a été publiés dans Neurobiology of Aging.
Source : Baycrest Centre
Crédit photo sur Unsplash : Gokil

Des pertes de mémoire quotidiennes seraient causées par un ACVmartinSociété
Si quotidiennement vous êtes perdu dans pensée, et cela se produit fréquemment, cela serait plus qu'un simple symptôme de stress. Une nouvelle étude révèle que les adultes qui perdent leur pensée ou oublient ce qu’ils étaient en train de faire (ou sur le point de faire) peuvent montrer des...