transformer le plastique en carburant

transformer-plastique-carbuirant

Le monde se noie dans le plastique. Chaque année, plus de 300 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans une décharge ou dans l’environnement où il faudra des centaines d’années pour qu’il se décompose, et durant ce temps il peut tuer toutes sortes d’animaux sauvages qui l’ingèreront.

Transformer le plastique en diesel

Une équipe de chimistes de Purdue a peut-être trouvé une solution partielle à nos problèmes de plastique. Comme détaillé dans un article publié cette semaine dans Sustainable Chemistry and Engineering, les chimistes ont découvert un moyen de convertir le polypropylène – un type de plastique couramment utilisé dans les jouets, les appareils médicaux et les emballages de produits tels que les sacs à croustilles ou les bouteilles d’eau – en essence semblable à du diesel.

Les chercheurs ont déclaré que ce carburant est suffisamment pur pour être utilisé comme mélange, un composant principal du carburant utilisé dans les véhicules motorisés. Les déchets de polypropylène représentent un peu moins du quart des quelque 5 milliards de tonnes de plastique accumulées dans les décharges du monde au cours des 50 dernières années.

Pour transformer le polypropylène en carburant, les chercheurs ont utilisé de l’eau supercritique, une phase de l’eau présentant les caractéristiques d’un liquide et d’un gaz en fonction des conditions de pression et de température. Linda Wang, chimiste de Purdue, et ses collègues ont chauffé de l’eau à une pression d’environ 2300 fois supérieure à la pression atmosphérique au niveau de la mer et à une température de 380 degrés Celsius.

Lorsque les déchets de polypropylène purifiés étaient ajoutés à l’eau supercritique, ils étaient convertis en huile en quelques heures, en fonction de la température. À environ 455 degrés Celsius, le temps de conversion a été réduit à moins d’une heure.

Convertir environ 90% des déchets mondiaux de polypropylène

Les sous-produits de ce processus comprennent de l’essence et des huiles de type diesel. Selon les chercheurs, leur processus de conversion pourrait être utilisé pour convertir environ 90% des déchets mondiaux de polypropylène dans le monde.

« L’élimination des déchets plastiques, qu’ils soient recyclés ou jetés, ne signifie pas la fin de leur histoire », a déclaré Wang. «Les plastiques se dégradent lentement et libèrent des microplastiques et des produits chimiques toxiques dans le sol et dans l’eau. C’est une catastrophe car une fois que ces polluants sont dans les océans, il est impossible de les récupérer complètement. »

L’avantage évident de ce nouveau processus de conversion est de nettoyer l’environnement en trouvant une utilisation pour les déchets plastiques. Mais comme l’a souligné Wang dans un communiqué, le fait que le carburant produit puisse être vendu avec un bénéfice encouragera également l’industrie du recyclage à l’adopter rapidement.

Une menace pour des écosystèmes océaniques

En effet, comme l’a souligné Wang, le temps presse pour mettre en œuvre des stratégies de recyclage efficaces. Chaque année, rien n’est fait, des millions de tonnes de plastique coulent dans les océans, où ils sont avalés par la faune et tuent les récifs coralliens. Ce plastique est notoirement difficile à nettoyer et représente une menace croissante pour des écosystèmes océaniques entiers, ce qui peut conduire à des crises environnementales en cascade dans le monde entier.

Il n’est pas clair à quel point il sera difficile de mettre en œuvre ce nouveau processus de conversion du plastique à grande échelle, mais au moins pour une fois, on pourrait penser qu’il pourrait y avoir un «avenir pour le plastique».

Source : Purdue University
Crédit vidéo sur Unsplash : Ishan

https://farm8.staticflickr.com/7826/47046417451_41e996b371_o.jpg