programmer-pancréas-insuline
Une équipe internationale de chercheurs a réussi à reprogrammer les cellules α humaines en cellules β productrices d’insuline, selon une étude publiée dans Nature.

Des cellules de pancréas qui fabriquent de l’insuline

Ce qu’il faut savoir c’est que dans le pancréas, il y a deux types de cellules qui forment des îlots et qui aident à réguler la glycémie. L’insuline des cellules β abaissant les taux et le glucagon des cellules α les augmentant et lorsque les chercheurs ont injecté des amas de cellules α reprogrammées dans des souris diabétiques, le taux de sucre dans le sang des animaux a baissé.
«Je pense que cela a un potentiel énorme», déclare Terence Herbert, biologiste à l’Université de Lincoln au Royaume-Uni, à Nature.
En 2010, Pedro Herrera de l’Université de Genève, en Suisse, et ses collègues ont montré que si les cellules β étaient éliminées dans le pancréas de souris, les cellules α pourraient prendre un phénotype de type de cellules β et commencer à produire de l’insuline. Ce changement semblait être contrôlé en partie par deux protéines appelées Pdx1 et MafA.
Pour cette nouvelle étude, Herrera et ses collègues ont conçu des cellules α humaines pour produire la Pdx1 et la MafA, ce qui a incité environ 30% des cellules à commencer à produire de l’insuline en réponse au glucose.
Lorsque les chercheurs ont implanté ces «pseudo îlots» chez des souris dont les cellules β avaient été détruites, le taux de sucre dans le sang des animaux est tombé dans la plage des valeurs normales. «Les souris ont été guéris!», Explique Herrera.

Les effets sont durables

Les effets ont été durables, les cellules α modifiées ayant continué à produire de l’inuline chez la souris six mois après la transplantation. Lorsque les chercheurs ont retiré les pseudos îlots, les souris sont redevenues diabétiques et ont perdu le contrôle de leur taux de sucre dans le sang.
Bien qu’un traitement basé sur ces travaux ne sera pas disponible pour demain, Herrera explique à Nature, qu’il pourrait envisager un futur médicament contre le diabète qui déclenche la transformation des cellules α en une protéine de type β et la production de l’insuline.
Un fait important, la cellule modifiée n’a pas complètement migré vers un phénotype de cellule β, mais a conservé certaines qualités des cellules α, ce qui peut les aider à éviter la détection du système immunitaire chez les patients atteints de diabète de type 1, où une réaction auto-immune pourrait détruire les cellules β du pancréas.

Les cellules β ont déclenché une faible réponse immunitaire

En effet, lorsque les chercheurs ont cultivé les cellules avec des cellules T provenant de patients diabétiques de type 1, les cellules reprogrammées ont déclenché une réponse immunitaire plus faible que les cellules β.
Source: The Scientisit
Crédit photo sur Unsplash : Kendal James

Des cellules de pancréas pour produire de l'insulinemartinbiothechnologie
Une équipe internationale de chercheurs a réussi à reprogrammer les cellules α humaines en cellules β productrices d’insuline, selon une étude publiée dans Nature. Des cellules de pancréas qui fabriquent de l'insuline Ce qu'il faut savoir c'est que dans le pancréas, il y a deux types de cellules qui forment des...