Inverser les pertes de mémoire liées au vieillissement

, , , , Biologie https://farm8.staticflickr.com/7896/40150962993_59c0aa9fec_o.jpg https://farm8.staticflickr.com/7896/40150962993_59c0aa9fec_o.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/02/16/inverser-les-pertes-de-memoire-liees-au-vieillissement/#respond
669

médicement-mémoire-personnes-âgées

Les nouvelles molécules thérapeutiques développées au Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) de Toronto sont prometteuses pour inverser la perte de mémoire liée à la dépression et au vieillissement.

De nouvelles molécules contre la perte de mémoire

Ces molécules non seulement améliorent rapidement les symptômes, mais remarquablement, semblent également renouveler les déficiences cérébrales sous-jacentes entraînant une perte de mémoire dans les modèles précliniques. Ces conclusions ont été présentées à la réunion annuelle de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) à Washington DC.

«À l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament pour traiter les symptômes cognitifs tels que la perte de mémoire liée à la dépression, à d’autres maladies mentales et au vieillissement», déclare le Dr Etienne Sibille, directeur adjoint de l’Institut de recherche en santé mentale de la famille Campbell à CAMH et chercheur principal de cette étude.

Face à de nombreux échecs dans le développement de médicaments pour le traitement des maladies mentales, ce qui est unique et prometteur dans ces résultats, c’est que les composés sont hautement ciblés pour activer les récepteurs cérébraux altérés qui causent des pertes de mémoire, explique-t-il.

Il a fallu une série d’études – les plus récentes parues en janvier 2019 dans Molecular Neuropsychiatry – pour atteindre ce stade. Premièrement, le Dr Sibille et son équipe ont identifié les déficiences spécifiques des récepteurs des cellules cérébrales dans le système du neurotransmetteur GABA. Ils ont ensuite montré que ces déficiences étaient susceptibles de provoquer des symptômes de l’humeur et de la mémoire lors de la dépression et le vieillissement.

Des modifications chimiques des benzodiazépines

Ces nouvelles petites molécules ont été crées pour se lier à et activer cette cible du récepteur. L’idée était qu’ils exerceraient un effet thérapeutique en «réparant» la déficience, ce qui se traduirait par une amélioration des symptômes. Ces molécules sont des modifications chimiques des benzodiazépines, une classe de médicaments anti-anxiété et sédatifs qui activent également le système GABA, mais ne sont pas très ciblés.

Une seule dose de ces nouvelles molécules a été administrée dans des modèles précliniques de perte de mémoire induite par le stress. Trente minutes plus tard, les performances de la mémoire sont revenues à des niveaux normaux, une expérience reproduite plus de 15 fois. Dans une autre expérience impliquant des modèles précliniques de vieillissement, les pertes de mémoire ont été rapidement inversées et les performances ont augmenté jusqu’à 80% après l’administration, atteignant essentiellement les niveaux observés chez les jeunes ou les premiers stades de l’âge adulte. Cette amélioration a duré plus de deux mois avec un traitement quotidien.

«Les cellules âgées ont retrouvé l’apparence des cellules cérébrales jeunes, ce qui montre que nos nouvelles molécules peuvent modifier le cerveau en plus d’améliorer les symptômes», explique le Dr Sibille.

Il espère commencer à tester ces molécules en recherche clinique dans deux ans. « Nous avons montré que nos molécules pénètrent dans le cerveau, sont sécuritaires, activent les cellules-cibles et inversent le déficit cognitif lié à la perte de mémoire. »

Prévenir la perte de mémoire au début de la maladie d’Alzheimer

En cas de succès, les applications potentielles sont vastes. Non seulement les troubles cognitifs liés à la maladie mentale font défaut, mais les améliorations cérébrales suggèrent que ces molécules pourraient aider à prévenir la perte de mémoire au début de la maladie d’Alzheimer, ce qui pourrait retarder son apparition.

Source : Centre for Addiction and Mental
Crédit photo sur Unsplash : Daniel van den Berg

https://farm8.staticflickr.com/7896/40150962993_59c0aa9fec_o.jpg