vaccin-universel-contre-grippe
En raison des mutations des virus, les vaccins antigrippaux doivent être mis à jour régulièrement et ne fournissent actuellement qu’une protection limitée. Des scientifiques ont annoncé lundi avoir découvert des cellules immunitaires capables de combattre tous les virus de la grippe connus, dans le cadre de ce qui a été qualifié de « percée majeure « , qui pourrait déboucher sur un vaccin universel en une seule dose contre la grippe.

Un vaccin universel

Les épidémies de grippe, principalement saisonnières, tuent des centaines de milliers de personnes chaque année, selon l’Organisation mondiale de la santé. En raison de la mutation des virus, les vaccins doivent être régulièrement mises à jour et n’offrent actuellement qu’une protection limitée.
Des chercheurs australiens ont déclaré que les « cellules T tueuses » – présentes dans plus de la moitié de la population mondiale – s’étaient révélées être efficaces dans la lutte contre toutes les variétés de grippes courantes. Cela signifie que ces cellules pourraient potentiellement être utilisées pour développer un vaccin antigrippal universel qui n’aurait pas besoin d’être changé chaque année et même être efficace chez les personnes qui n’en ont pas naturellement.
« Les virus de la grippe mutent continuellement pour échapper à la reconnaissance de notre système immunitaire, et ils sont extrêmement divers, ce qui rend presque impossible toute prédiction et toute vaccination contre un virus qui causera la prochaine pandémie de grippe », a déclaré Marios Koutsakos, chercheur à l’Université de Melbourne.
Les cellules T sont un type de globule blanc qui circule dans le corps en recherchant des anomalies et des infections. Ils sont essentiels pour l’immunité humaine contre une multitude de bactéries et de virus envahissants. Les cellules T dites « tueuses » sont uniques en ce sens qu’elles peuvent directement cibler et tuer d’autres cellules infectées.
Koutsakos et ses collègues ont eu recours à la spectrométrie de masse, une technique de balayage permettant de séparer les molécules en fonction de leur masse, pour identifier les parties du virus qui sont partagées par toutes les souches de la grippe A, B ou C.

L’équipe a fait breveter leur découverte

Les cellules T sont un type de globule blanc qui circule dans le corps en recherchant des anomalies et des infections. Ils sont essentiels pour l’immunité humaine contre une multitude de bactéries et de virus envahissants. Les cellules T dites « tueuses » sont uniques en ce sens qu’elles peuvent directement cibler et tuer d’autres cellules infectées.
L’équipe à l’origine de la recherche a fait breveter leur découverte et des chercheurs ont déclaré qu’ils espéraient que cela leur permettrait de développer un vaccin universel contre la grippe « afin de réduire l’impact de la grippe pandémique et saisonnière dans le monde ».
Les résultats de cette recherche ont été publiés dans Nature Immunology.
Source : The University of Merbourne
Crédit photo sur Unsplash : Hyttalo Souza