traitement-réparation-moelle-épinière
Un traitement sera testé sur une poignée de patients ayant subi des lésions nerveuses à la suite d’un accident du sport ou de la circulation. Le ministère japonais de la santé a donné son feu vert pour un essai de cellules souches pluripotentes induites par l’homme (IPS) , pour traiter les lésions de la moelle épinière, a annoncé l’agence Reuters.

Une thérapie pour traiter les lésions de la moelle épinière

Les chercheurs de l’Université Keio prévoient de recruter quatre adultes qui ont récemment subi des lésions de la moelle épinière à la suite d’un accident sportif ou d’un accident de la route.
«Cela fait 20 ans que j’ai commencé des recherches sur le traitement des cellules. Enfin, nous pouvons commencer un essai clinique », a déclaré Hideyuki Okano de la faculté de médecine de l’Université Keio lors d’une conférence de presse plus tôt dans la journée, a rapporté le Japan Times. « Nous voulons faire de notre mieux pour établir la sécurité et fournir ce traitement aux patients. »
L’intervention de l’équipe consiste à retirer les cellules différenciées des patients et à les reprogrammer via des cellules souches pluripotentes induites par l’homme (CSPi) dans des cellules neurales. Les cliniciens injecteront ensuite environ 2 millions de ces cellules dans la blessure de chaque patient. Cette approche a été testée avec succès chez un singe, qui a retrouvé la capacité de marcher après une paralysie, selon le Times.

D’autres essais cliniques ont déjà été approuvé

Ce n’est pas la première fois que le Japon approuve l’utilisation des CSPi dans les essais cliniques. L’année dernière, des chercheurs de l’Université de Kyoto ont lancé un vaste essai utilisant les cellules pour traiter la maladie de Parkinson et en 2014, une équipe du centre RIKEN du développement sur la biologie a dirigé la première greffe de cellules de la rétine issues de CSPi pour traiter une maladie des yeux d’un patient.
Source : The Scientist
Crédit photo sur Unsplash : rawpixel

Le Japon approuve une thérapie pour les lésions de la moelle épinièremartinbiothechnologie
Un traitement sera testé sur une poignée de patients ayant subi des lésions nerveuses à la suite d’un accident du sport ou de la circulation. Le ministère japonais de la santé a donné son feu vert pour un essai de cellules souches pluripotentes induites par l'homme (IPS) , pour...