Chrome sera très rapide pour télécharger des pages Web

, , , , Google https://farm8.staticflickr.com/7866/32290713197_67eebe1dd0_o.jpg https://farm8.staticflickr.com/7866/32290713197_67eebe1dd0_o.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/02/28/chrome-sera-tres-rapide-pour-telecharger-des-pages-web/#respond
537

google-chrome-accélération-page-web

Chrome bénéficiera d’une accélération considérable, du moins pour les pages Web récemment visitées. Avec une fonctionnalité appelée « bfcache » (back-forward cache) le navigateur Web de Google enregistra l’état d’un site Web lorsque vous accèderez à une page. Si vous revenez ensuite à cette page, Chrome la reconstituera rapidement au lieu de le reconstruire à partir de zéro. Ensuite, si vous n’y retournez pas, Chrome retirera rapidement cette page Web de sa mémoire cache.

Chrome aura la fonctionnalité « bfcache »

L’accélération de la vitesse n’aidera pas lorsque vous visiterez à nouveau le site Web, mais ce type de navigation est très courante: les retours en arrière représentent 19% des pages consultées avec Chrome pour Android et 10% pour les ordinateurs personnels utilisant Chrome, a déclaré Google. Avec bfcache, cela devient « extrêmement rapide ».

Chaque accélération incrémentielle du navigateur est importante – non seulement pour vous et pour Chrome, mais pour le Web dans son ensemble. Surtout sur les téléphones, les applications sont un moyen dominant de puiser dans les services en ligne. Rendre le Web un peu plus rapide signifie que les développeurs pourront s’appuyer davantage sur la technologie neutre du Web que sur les applications qui doivent respecter les règles d’iOS d’Apple et d’Android de Google.

Vous êtes peut-être satisfait de vos applications, mais le Web offre un moyen d’obtenir des informations et d’interagir sans le téléchargement et l’installation fastidieux des applications.

Le navigateur Safari d’Apple et Firefox de Mozilla prennent déjà en charge une technologie de mise en cache similaire. Donc Chrome les rattrapera.

La partie la plus délicate pour Chrome consistera à réécrire certaines parties essentielles du navigateur afin de protéger la confidentialité et la sécurité; parce que Chrome doit s’assurer qu’il empêche réellement les programmes JavaScript basés sur le Web de s’exécuter, même s’ils sont arrêtés, a déclaré Addy Osmani, responsable technique de l’équipe Chrome.

« L’exécution de JavaScript sur des pages qui ne sont pas présent du point de vue de l’utilisateur est un gros problème potentiel de confidentialité. C’est pourquoi nous allons modifier l’architecture de Chrome pour éviter que cela ne se produise », a-t-il déclaré lundi.

Le bfcache sera intégré à Chrome en 2020

Google espère tester le bfcache en 2019 et l’intégrer à Chrome en 2020, a-t-il déclaré.

L’enregistrement de l’état des pages Web en vue d’une éventuelle utilisation consomme de la mémoire – une des difficultés pour les navigateurs Web. Google tente toujours de déterminer les meilleures règles pour choisir les pages à conserver et le moment de les vider de la mémoire de Chrome, a déclaré Osmani.

Cette fonctionnalité pourrait également aider dans d’autres situations, a-t-il ajouté. L’une est l’amélioration des performances des onglets que Chrome doit mettre en pause lorsqu’ils sont en arrière-plan, en particulier sur les appareils mobiles. Cela économise de la mémoire, mais les pages en pause d’aujourd’hui peuvent être frustrantes lorsque vous y retournez et leur rechargement est lent.

Source : CNET
Crédit photo : Pixabay

https://farm8.staticflickr.com/7866/32290713197_67eebe1dd0_o.jpg