SpaceX : lancement réussi de la capsule Crew Dragon

, , , , , , , Espace https://farm8.staticflickr.com/7925/47203755652_565f90f38f_b.jpg https://farm8.staticflickr.com/7925/47203755652_565f90f38f_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/03/02/spacex-lancement-reussi-de-la-capsule-crew-dragon/#respond
830

lancement-spaceX-crew-dragon-réussite

Tôt samedi matin, SpaceX a lancé avec succès sa nouvelle capsule Crew Dragon depuis Cap Canaveral, en Floride – le début d’un test décisif nécessaire pour certifier le véhicule destiné aux transports de passagers.

SpaceX lancement de la capsule Crew Dragon

Monté sur l’une des fusées Falcon 9 de SpaceX, la Crew Dragon a décollé comme à 2h49 (HE) et s’est mis en orbite à peine 11 minutes plus tard. Après le décollage, SpaceX a ensuite fait atterrir sa fusée Falcon 9 sur l’un des drones de la compagnie dans l’Atlantique, soit son 35e atterrissage réussi.

La capsule, actuellement en orbite autour de la Terre, tentera d’accoster à la Station spatiale internationale tôt demain matin. C’est l’ultime répétition générale de la capsule qui conduira un jour les astronautes de la NASA au laboratoire en orbite.

La Crew Dragon est un élément crucial du programme d’équipage commercial de la NASA. Il s’agit de développer un engin spatial privé permettant d’envoyer des personnes de et vers la Station spatiale internationale. Dans le cadre de ce programme, deux sociétés – SpaceX et Boeing – ont mis au point leurs propres capsules qui permettront d’emmener les astronautes de la NASA dans l’espace, puis de les ramener sur Terre. Mais avant que ces capsules puissent transporter des gens, la NASA veut voir les véhicules en action.

Plusieurs capteurs sur le mannequin Ripley 

Cette mission première mission avec la Crew Dragon n’a transporté aucun passager vivant, mais un mannequin nommé Ripley – équipé de plusieurs capteurs et portant un costume SpaceX personnalisé. Assis dans l’un des quatre sièges pour des passagers, Ripley recueillera des données sur le vol et ses répercussions sur le corps humain.

Le flux de diffusion de SpaceX a également fourni des vues de Ripley lors du lancement, à la fois de l’intérieur de la capsule et du point de vue du mannequin. De plus, une petite planète en peluche, incluse dans le véhicule, figurait à l’intérieur du véhicule. Elle indiquait que la Dragon était passé à la microgravité en flottant dans la capsule.

Lorsque la Crew Dragon avec Ripley à son bord, rejoindra l’ISS tôt dimanche, la capsule se dirigera vers la station et tentera de se connecter à un port disponible, appelé adaptateur d’amarrage international. L’adaptateur a été installé lors d’une sortie dans l’espace en 2016, offrant une place d’amarrage pour les capsules entrantes de SpaceX et de Boeing. À l’aide d’une série de lasers et de logiciels, la Crew Dragon devrait être capable d’identifier l’adaptateur et de s’y connecter, sans l’aide des astronautes à bord de la station.

Le prédécesseur de la Crew Dragon, la capsule Dragon, adoptait une approche différente. Quand elle envoyait des fournitures à l’ISS, la version cargo s’amarrait en utilisait le bras robotique de la station pour saisir la capsule de cargaison et l’acheminer vers un port. La Crew Dragon, cependant, ne devrait avoir besoin d’aucune contribution de l’équipage. Au lieu de cela, les trois astronautes se réuniront à l’intérieur de la coupole vitrée de la station pour regarder l’approché de la capsule.

400 kilos de cargaison

Quelques heures plus tard, l’écoutille de la Crew Dragon s’ouvrira et une petite cérémonie de bienvenue aura lieu. L’équipage de la station – l’astronaute Anne McClain de la NASA, l’astronaute canadien David Saint-Jacques et le cosmonaute russe Oleg Kononenko – se rendra dans la capsule pour récupérer plus de 400 kilos de cargaison et saluer Ripley. Au cours de son séjour, les trois membres de l’équipage effectueront divers tests sur la Crew Dragon afin de déterminer la résistance du véhicule dans l’environnement spatial.

Cependant, la capsule ne restera pas longtemps à l’ISS. Une fois les vérifications terminées, elle sera chargée de marchandises pour son retour sur Terre. Tôt vendredi matin, elle sera désamarré de l’ISS puis plongera vers notre planète. Un système de parachutes se déploiera pour ralentir la capsule pendant sa descente, lui permettant de plonger en toute sécurité dans l’océan Atlantique près de la Floride. À partir de là, un véhicule de récupération de SpaceX la récupérera et le ramènera sur la terre ferme.

Crédit photo : NASA

https://farm8.staticflickr.com/7925/47203755652_565f90f38f_b.jpg