Un chatbot pour apparier les patients aux essais cliniques

, , , , , I.A. https://farm8.staticflickr.com/7873/46337327725_69c4a74a71_b.jpg https://farm8.staticflickr.com/7873/46337327725_69c4a74a71_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/03/02/un-chatbot-pour-apparier-les-patients-aux-essais-cliniques/#respond
636

microsoft-chat-bot-médecine

Que fait-on pour diversion ses offres ? On se lance dans ce qui est le plus lucratif: la santé. C’est ce que Microsoft tentera de faire. En effet, un chatbot qui a commencé comme un projet d’hackathon dans le laboratoire de Microsoft Corp. en Israël, permettra aux patients malades de trouver plus facilement des essais cliniques qui pourraient fournir des médicaments et des traitements autrement indisponibles.

Un chatbot pour faciliter la recherche d’un essai clinique

Le Bot des essais cliniques permettra aux patients et aux médecins de rechercher des études relatives à une maladie, puis de répondre à une succession de questions textuelles. Le Bot suggéra ensuite des liens vers des essais cliniques qui correspondent le mieux aux besoins des patients. Les fabricants de médicaments pourront également l’utiliser pour trouver des sujets pour des tests.

Microsoft ne publiera pas le bot comme un produit. Hadas Bitran, responsable du groupe Microsoft Healthcare Israel, a déclaré que le géant de l’informatique s’entretiendrait avec des entreprises pharmaceutiques qui, espère-t-il, utiliseront le bot pour trouver des participants à des essais, tout en proposant d’autres partenaires susceptibles de transformer cette technologie en outil pour les patients. Bitran a refusé de nommer les partenaires car aucun accord n’a encore été conclu.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une initiative plus vaste de Microsoft consacrée aux soins de santé, qui a aidé ses partenaires à mettre en place des programmes de discussion en ligne automatiques, comme le tri des patients et la réponse aux questions relatives aux prestations d’assurance.

Le robot d’essais cliniques a été accepté dans le cadre du programme de bourses d’innovation présidentielles présidé par la Maison-Blanche aux États-Unis et Bitran l’a montré jeudi lors d’une présentation à huis clos à la Maison-Blanche. Elle fera une démonstration publique de cette technologie vendredi lors d’une session au US Census Bureau.

La moitié des essais cliniques portant sur de nouveaux médicaments et thérapies n’atteignent jamais le nombre de patients requis pour débuter un essai, et beaucoup d’autres sont retardés pour la même raison, a déclaré Bitran. Pendant ce temps, les patients, parfois désespérément malades, ont de la difficulté à comprendre les quelque 50 000 essais menés dans le monde entier et leurs critères obscurs et longs, généralement entre 20 et 30 facteurs. Même les médecins ont de la difficulté à chercher rapidement au nom des patients [des solutions ou traitements], a déclaré Bitran.

« C’était un grand projet de passion pour toutes les personnes impliquées », a déclaré Bitran. «Nous avons entendu parler de familles qui s’asseyaient des journées entières pour regarder les essais.»

Une technologie qui utilisera une forme d’intelligence artificielle 

Cette technologie utilisera une forme d’intelligence artificielle appelée lecture automatique pour ingérer les critères de sélection de chaque essai clinique. Elle utilisera ces données pour décider quelles questions poser aux patients et comment faire correspondre leurs réponses à des essais appropriés.

Voici comment cela fonctionnera pour les patientes:

Elles saisissent une recherche, telle que «essais pour une femme française âgée de 52 ans atteinte d’un cancer du sein». Le Bot répond par des questions telles que savoir si la patiente a reçu une chimiothérapie pour la maladie métastatique – un cancer qui s’est propagé – et jusqu’où le patient peut voyager. Il propose cinq choix décrivant l’état de santé actuel de la patiente, sa capacité à être active et à se prendre en charge. Au fur et à mesure que la patiente choisit les réponses à choix multiples, le logiciel génère la question suivante et affine la liste des essais disponibles.

Source : Bloomberg
Crédit photo sur Unsplash : rawpixel

https://farm8.staticflickr.com/7873/46337327725_69c4a74a71_b.jpg