Des sons et des lumières clignotants contre la maladie d’Alzheimer

, , , , , Découverte https://farm5.staticflickr.com/4899/46477981275_b6180898ba_o.jpg https://farm5.staticflickr.com/4899/46477981275_b6180898ba_o.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/03/16/des-sons-et-des-lumieres-clignotants-contre-la-maladie-dalzheimer/#respond
612

des-sons- et-lumières-clignotants-contre-Alzheimer

Les sons d’une fréquence de 40 hertz et des lumières qui scintillent au même rythme stimulent un schéma d’activité cérébrale appelé ondes gamma, associé à une excitation ou à une concentration, et ayant généralement une fréquence de 40 hertz, mais pouvant varier de 25 à 100 hertz.

Des sons et des lumières nettoient le cerveau

Exposer des souris présentant des signes de la maladie d’Alzheimer pendant une heure à de tels stimuli chaque jour pendant une semaine a permis de nettoyer leur cerveau des plaques de β-amyloïde liées à la maladie d’Alzheimer, de réduire les niveaux de protéines tau et d’améliorer les performances des animaux pour des tâches cognitives, selon une étude publiée le 14 mars dans Cell.

«C’est une découverte très excitante, elle peut réellement affecter la cognition», explique Tara Tracy, neuroscientifique à l’Institut Buck pour la recherche sur le vieillissement, qui n’a pas participé à cette recherche à Science News.

Des recherches antérieures avaient montré que la perturbation des ondes gamma dans le cerveau pouvait contribuer au développement de la maladie d’Alzheimer et que la stimulation de cette activité cérébrale pouvait constituer une voie potentielle de traitement.

En 2016 un neuroscientifique du MIT avait constaté le même effet

En 2016, le neuroscientifique Li-Huei Tsai de l’Institut Picower pour l’apprentissage et la mémoire du MIT a constaté que des lumières scintillantes 40 fois par seconde provoquaient des ondes gamma dans le cerveau des souris et que cela réduisait la présence de β-amyloïde dans les zones visuelles du cerveau.

Dans cette nouvelle recherche, Tsai et ses collègues ont constaté que les sons ronronnant à 40 hertz avaient un effet similaire et étendaient le nettoyage des plaques de βamyloïde à l’hippocampe, une région du cerveau touchée par la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs ont également noté une activité accrue des cellules immunitaires appelées microglies, qui digèrent les débris cellulaires, notamment des plaques, et une expansion des vaisseaux sanguins dans le cerveau des souris, contribuant probablement à la suppression des protéines β-amyloïde et tau.

Après une semaine d’exposition à ce traitement à chaque jour pendant une heure, les animaux étaient plus rapidement en mesure de trouver une plate-forme sous-marine et de reconnaître des objets déjà vus, par rapport aux souris ayant entendu des clics aléatoires.

« Les effets sur les fonctions cognitives sont assez importants », a déclaré au New York Times Walter Koroshetz, directeur de l’Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux (qui finance une partie du travail de Tsai). « C’est certainement quelque chose que personne n’aurait pu prédire, à mon avis. »

L’utilisation d’une stimulation à la fois lumineuse et sonore de 40 hertz a donné des résultats encore meilleurs, avec une réduction des plaques β-amyloïdes également visible dans le cortex préfrontal et une activité immunitaire encore plus importante, avec une microglie se rassemblant autour des plaques amyloïdes, a déclaré Tsai à Science News.

On ne comprend pas comment cela fonctionne

On ne sait toujours pas comment la stimulation sensorielle et les ondes gamma résultantes ont tous ces effets, mais jusqu’à présent, le traitement n’a entraîné aucun effet secondaire notable. «Honnêtement, j’estime que c’est une recherche absolument fascinante», confie à Scientific American Shannon Macauley, neuroscientifique à la Wake Forest School of Medicine. «C’est une idée très provocante. C’est potentiellement non invasif, facile et peu coûteux, donc si cela devait se concrétiser chez l’homme, ce serait fabuleux. »

Source : The Scientist
Crédit photo : Pixabay

https://farm5.staticflickr.com/4899/46477981275_b6180898ba_o.jpg