XGenomes offrira le séquençage de l’ADN aux masses

, , biothechnologie https://farm8.staticflickr.com/7859/47404637451_ac0fb05303_o.jpg https://farm8.staticflickr.com/7859/47404637451_ac0fb05303_o.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/03/17/xgenomes-offrira-le-sequencage-de-ladn-aux-masses/#respond
692

adn-population-entreprise

Alors que les soins de santé évoluent vers des traitements génétiquement adaptés, l’un des principaux obstacles à une médecine réellement personnalisée est le manque de tests génétiques rapides et peu coûteux. Et peu de gens sont plus familiers avec les problèmes des outils de diagnostic génétique actuels que Kalim Mir, le fondateur de XGenomes, âgé de 52 ans, qui a passé toute sa carrière professionnelle à étudier le génome humain.

XGenomes offrira le séquençage à tous les gens

«En fin de compte, la génomique constituera la base des soins de santé», déclare Mir. «Pour cela, nous devons évoluer vers un séquençage des populations.» Et les techniques actuelles ne permettent pas de réaliser le séquençage de gènes à l’échelle de la masse. «Si nous parlons de séquençage à l’échelle de la population avec des millions de personnes, nous n’avons tout simplement pas le débit requis», explique Mir.

Chercheur invité au département de génétique de la faculté de médecine de la Harvard Medical School, Mir a collaboré avec le célèbre professeur George Church, à un nouveau type de technologie de séquençage de gènes qui promettait de le réaliser à des vitesses plus élevées et à des coûts bien inférieurs à ceux proposés sur le marché.

Les coûts de séquençage d’un génome ont considérablement diminué au cours des 19 années écoulées depuis que le projet du génome humain a mené à bien son projet d’un milliard de dollars. De nos jours, le séquençage des gènes peut prendre quelques jours et coûter environ 1 000 dollars, explique Mir. Mais avec XGenomes, Mir espère réduire encore plus le coût des tests. «Nous avons développé un moyen de séquencer directement sur l’ADN sans le manipuler, sauf pour ouvrir la double hélice», explique Mir.

Diriger une startup centrée sur le séquençage de gènes à l’échelle de la population n’est pas ce à qu’il pensait faire quand il a grandi dans le Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre. «Quand j’étais à l’école, je n’aimais ni les sciences ni la technologie. Je m’intéressais à la littérature », se souvient-il.

Il ne pensait pas à diriger une startup 

Cela a changé quand il a lu « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley et a commencé à réfléchir aux implications de la manipulation génétique présentée dans ce livre. Mir a étudié ensuite la biologie moléculaire au Queen Mary College et, après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé dans une entreprise de biotechnologie aux États-Unis.

Après son retour en Angleterre pour terminer son doctorat au milieu des années 90, Mir a collaboré avec le généticien Edwin Southern sur la science fondamentale qui constitue désormais le noyau des technologies de tests tels que ceux de 23andMe, Illumina et Affymetrix.

La technologie Xgenomes fonctionne en décompressant des brins d’ADN puis en les séquençant simultanément. «J’aime penser que le génome est un livre. Le génome a des chapitres et les chapitres pourraient être les chromosomes », explique Mir. «Les technologies actuelles le lisent lettre par lettre. [Mais] nous reconnaissons les mots. »

Pour seulement 100$

L’entreprise est capable de réaliser cet exploit en utilisant des technologies d’imagerie optique. Les échantillons sont traités avec des réactifs qui sont ensuite excités par des lasers. La technologie de XGenomes «lit» ensuite les fragments d’ADN mis en évidence et les identifie. En utilisant cette nouvelle technologie, Mir pense pouvoir finalement séquencer un génome complet en une à deux heures,  pour seulement 100 dollars.

Ce serait un changement radical dans la manière dont les tests sont effectués et pourrait augmenter le débit de séquençage qui, selon Mir, est nécessaire pour que sa vision d’une médecine vraiment personnalisée devienne une réalité.

Source : TechCrunch
Crédit photo sur Unsplash : Derek Thomson

https://farm8.staticflickr.com/7859/47404637451_ac0fb05303_o.jpg