L’explosion d’un météore a été 10 fois plus forte que celle d’Hiroshima

, , , Espace https://farm8.staticflickr.com/7871/33537653698_92ca4d7cd1_o.jpg https://farm8.staticflickr.com/7871/33537653698_92ca4d7cd1_o.jpg Technologie Média 2 https://technologiemedia.net/2019/03/18/lexplosion-dun-meteore-a-ete-10-fois-plus-forte-que-celle-dhiroshima/#comments
665

explosion-météore-mer-de-Béring

Des scientifiques ont révélé qu’une explosion d’un météore au-dessus de la mer de Béring à la fin de l’année dernière avait libéré 10 fois plus d’énergie que la bombe atomique qui a détruit Hiroshima.

Le météore a libéré 10 fois plus d’énergie que la bombe d’Hiroshima

La boule de feu a déchiré le ciel au large de la péninsule Russe du Kamtchatka le 18 décembre et a libéré une énergie équivalente à 173 kilotonnes de TNT. C’était la plus grande explosion dans l’air depuis qu’un autre météore avait explosé dans l’atmosphère au-dessus de Tcheliabinsk, dans le sud-ouest de la Russie, il y a six ans, et la deuxième en 30 ans.

Contrairement au météore de Chelyabinsk, capturé par vidéosurveillance, les téléphones portables et les caméras de tableau de bord d’une voiture ont capturé l’arrivée de décembre de l’espace, mais est en grande partie passée inaperçue à l’époque, car elle a explosé dans un lieu très reculé.

La Nasa a reçu des informations sur l’explosion de l’armée de l’air américaine après que des satellites militaires eurent détecté la lumière visible et infrarouge de la boule de feu en décembre. Lindley Johnson, un officier de la défense de la planète à la Nasa, a déclaré que des explosions de cette taille n’arrivaient que deux ou trois fois par siècle.

L’analyse de l’agence spatiale montre que le météore, d’une largeur probablement de quelques mètres, a pénétré dans l’atmosphère de la Terre à une vitesse de 72 000 km/h et a explosé à une altitude de 26 kilomètres. L’explosion a libéré environ 40% de l’énergie de l’explosion du météore au-dessus de Tcheliabinsk, selon Kelly Fast, responsable du programme d’observation d’objets lointains à la NASA.

Un universitaire au Canada a repéré l’explosion

Peter Brown, spécialiste des météores de la Western University au Canada, a repéré l’explosion indépendamment des mesures effectuées par les stations de surveillance mondiales. L’explosion a laissé des traces dans les données enregistrées par un réseau de capteurs qui détectent les infrasons, dont la fréquence est trop basse pour être captée par l’oreille humaine. Ce réseau a été mis en place pour détecter les essais de bombes nucléaires dissimulées.

L’événement de la mer de Béring est un autre rappel que malgré les efforts déployés pour identifier et suivre les roches spatiales pouvant constituer une menace pour la Terre, des météores de grande taille peuvent toujours arriver sans prévenir.

La Nasa s’emploie à identifier 90% des astéroïdes proches de la Terre d’une taille supérieure à 140 mètres d’ici 2020, mais la tâche pourrait prendre encore 30 ans.

Le météore large de 15 à 17 mètres qui a explosé au-dessus de Chelyabinsk a illuminé le ciel du matin le 15 février 2013. À son intensité maximale, la boule de feu a brûlé 30 fois plus que le Soleil. L’éclair a rapidement cédé le pas à une onde de choc qui a assommé les gens et brisé les fenêtres de milliers d’appartements.

Personne n’a été tué, mais plus de 1 200 personnes ont été blessées, dont beaucoup par des éclats de verre. Certains ont subi des brûlures à la rétine en regardant ce spectacle.

L’explosion de Tunguska est la plus puissante des temps modernes

En 1908, l’explosion météorique la plus puissante des temps modernes a secoué le sol en Russie. Le rocher a explosé au-dessus de Tunguska, une région peu peuplée de la Sibérie, et a rasé environ 80 millions d’arbres sur une superficie de 1 240 kilomètres carrés.

Source : The Guardian
Crédit photo sur Unsplash (montage) : Conner Baker

https://farm8.staticflickr.com/7871/33537653698_92ca4d7cd1_o.jpg

2 thoughts on “L’explosion d’un météore a été 10 fois plus forte que celle d’Hiroshima”

  1. imaginez etre un poisson

Les commentaires sont fermés