marche-améliore-la-santé
Cela peut sembler incroyable, mais des chercheurs de l’Université chinoise du Shandong ont établi qu’un minimum de 10 minutes d’exercice ou de marche, par semaine, pouvait réduire considérablement le risque de décès.

Faire une bonne marche réduit les risques de décès

Dans un article publié dans le British Journal of Sports Medicine, Min Zhao et ses collègues montrent que même un exercice doux – comme la marche ou le jardinage – pratiqué entre 10 et 59 minutes par semaine entraîne une diminution de 18% de la mortalité toutes causes confondues, durant une période de 10 ans.
Afin de tirer leurs conclusions, les chercheurs ont examiné les données contenues dans les enquêtes nationales sur la santé menées par les États-Unis entre 1997 et 2008. Le NHIS est administré par les centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et est opérationnel depuis 1957. Chaque année, un échantillon représentatif de la population se voit poser une série de questions relatives à la santé, à la médecine et au mode de vie.
Les données recueillies sur 88 140 personnes âgées de 40 à 85 ans ont été intéressantes pour Zhao et ses collègues. Les détails ont ensuite été corrélés avec les décès enregistrés jusqu’à la fin de 2011. Le résultat était frappant. Les personnes qui faisaient entre 10 minutes et 59 minutes d’activité physique par semaine pendant leur temps libre avaient 18% moins de risque de mortalité toutes causes confondues que celles qui se contentaient de balayer.

Entre 150 et 299 minutes par semaine réduit le risque global de décès de 31% 

De plus, ce n’est peut-être pas si surprenant, le risque de mortalité a encore diminué à mesure que les habitudes d’exercice devenaient plus substantielles. Les personnes qui faisaient de l’exercice entre 150 et 299 minutes par semaine réduisaient le risque global de décès de 31% et ceux qui ont travaillé durs, en faisant 1 500 minutes ou plus chaque semaine d’exercice, ont réduit le risque de 46%.
Cependant, la relation entre les niveaux d’activité et les décès dus à des causes cardiovasculaires n’était pas aussi simple. Les personnes qui font de l’exercice entre 10 et 59 minutes chaque semaine réduisent leur risque de 12% et celles qui le font entre 120 et 299 minutes réduisent les risques de décès de 37%.

Il existe un temps optimum d’exercice qu’il ne faut pas dépenser

Les personnes sérieusement énergiques, en revanche, pratiquant plus de 1 500 minutes d’exercice par semaine, réduisent le risque un peu moins; de seulement 33%, ce qui indique qu’au moins pour la santé cardiaque, il existe temps optimum d’exercice au-delà duquel la loi de la diminution des retours entre en jeu.
Source : Cosmos Magazine
Crédit photo sur Unsplash : Annie Spratt