Un logiciel qui alimente les smartphones ira dans l’espace

, , , Technologie https://farm8.staticflickr.com/7824/46707986244_645c218c2e_o.jpg https://farm8.staticflickr.com/7824/46707986244_645c218c2e_o.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/03/21/un-logiciel-qui-alimente-les-smartphones-ira-dans-lespace/#respond
513

SmartSat-Lockheed-Martin

Enfin une entreprise a trouvé un moyen innovateur d’utiliser les logiciels qui propulsent les smartphones; pour une fois, ces derniers ne serviront pas à prendre les meilleurs selfies, mais à contrôler des satellites.

Les logiciels des smartphones alimenteront des cubsats

En effet, une fois qu’un satellite traditionnel est lancé dans l’espace, son matériel physique et ses logiciels informatiques restent essentiellement les mêmes pendant toute la durée de son existence, même si la technologie qu’il utilise continue de changer, le logiciel lui ne change pas.

Alors que certaines startups de l’aérospatiale développent des technologies pour réparer, modifier ou ravitailler en carburant des satellites afin de prolonger leur vie, certains fabricants de satellites recherchent une solution complémentaire: installer un logiciel de type smartphone doté de plus de puissance de calcul et capable de recevoir des mises à jour dans les meilleurs délais, comme en quelques minutes au lieu de jours ou de semaines.

L’entreprise aérospatiale américaine Lockheed Martin a présenté sa nouvelle technologie « SmartSat » aux journalistes mercredi près de Washington. Le logiciel « SmartSat » montera à bord de mini satellites appelés cubesats qu’ils prévoient de lancer dans l’espace dans les six prochains mois. « Les satellites actuels sont durables, ils sont efficaces, ils sont précis, mais une fois lancés, ils ne changent généralement pas beaucoup », a expliqué Maria Demaree de Lockheed Martin « Nous voulons que les satellites du futur fonctionnent davantage comme des smartphones. »

Le traitement multicœur dans l’espace

Au lieu de programmes informatiques à processeur unique, comme les satellites d’aujourd’hui, avec le «SmartSat», Lockheed Martin a annoncé qu’ils apporteraient le traitement multicœur à l’espace. « Cela permet aux satellites de traiter davantage de données en orbite, leur permettant ainsi de capter uniquement les informations les plus pertinentes, en réduisant les coûts de bande passante et les charges des analystes de stations au sol, simplement en ouvrant la porte aux centres de données de demain dans l’espace », a déclaré Lockheed Martin.

Par exemple, selon l’entreprise, cette technologie pourrait permettre à un opérateur commercial de reprogrammer plus facilement un satellite de télécommunications afin de passer au service d’Europe de l’Est au lieu d’Europe de l’Ouest, si nécessaire. L’armée américaine pourrait également être intéressée, bien que Lockheed n’ait pas encore confirmé s’il s’agissait d’un client pour son «SmartSat».

Le matériel est plus tolérant aux radiations

Pourquoi les organisations aérospatiales n’ont-elles pas mis en œuvre une technologie aussi révolutionnaire avant? Les conditions extrêmes dans l’espace rendent tout plus compliqué. « Le matériel est très susceptible de se bloquer ou de s’éteindre complètement », a déclaré Adam Johnson, responsable du programme « SmartSat ». « Donc, le matériel est en train de rattraper les capacités que nous voyons sur le terrain, de sorte qu’il est plus tolérant aux radiations. »

Source : Daily Mail
Crédit photo sur Unsplash : Priscilla Du Preez

https://farm8.staticflickr.com/7824/46707986244_645c218c2e_o.jpg