enfants-abusés-effets-sur-le-cerveau
Une étude réalisée sur une centaine de cerveaux suggère que la maltraitance durant l’enfance est liée à des modifications de la structure cérébrale susceptibles d’aggraver la dépression à un âge plus avancé.

La maltraitance affecte le cerveau des enfants

Nils Opel de l’Université de Münster, en Allemagne, et ses collègues ont examiné le cerveau de 110 adultes hospitalisés pour un trouble dépressif majeur et les ont interrogés sur la gravité de leur dépression, et sur le fait de savoir s’ils avaient été négligés ou avaient subi des violences physiques, sexuelles ou physiques durant leur enfance.
L’analyse statistique a révélé que les victimes de maltraitance infantile étaient plus susceptibles d’avoir un cortex insulaire plus petit – une région du cerveau impliquée dans la conscience émotionnelle.
Au cours des deux années suivantes, 75 des adultes ont connu une autre crise de dépression. L’équipe a constaté que les personnes qui avaient à la fois des antécédents d’abus durant l’enfance et un cortex insulaire plus petit, étaient plus susceptibles d’avoir une rechute.
«Cela met en évidence un mécanisme: le traumatisme infantile entraîne des modifications de la structure du cerveau, qui entraînent la récurrence de la dépression et des conséquences plus graves», explique Opel.

Tester des traitements

Ces résultats suggèrent que les personnes souffrant de dépression et victimes de maltraitance dans leur enfance pourraient avoir besoin d’un traitement spécialisé, dit-il. Les changements cérébraux peuvent être réversibles, explique Opel, et l’équipe envisage de tester les types de traitements les plus efficaces pour ce groupe.
Cette recherche a été publiée dans Lancet Psychiatry.
Source : New Scientist
Crédit photo sur Unspalsh : Andrew Le

La maltraitance chez les enfants modifie la structure du cerveau martinSociété
Une étude réalisée sur une centaine de cerveaux suggère que la maltraitance durant l’enfance est liée à des modifications de la structure cérébrale susceptibles d’aggraver la dépression à un âge plus avancé. La maltraitance affecte le cerveau des enfants Nils Opel de l'Université de Münster, en Allemagne, et ses collègues ont...