mars-source-de-méthane
Le mystère du méthane sur Mars pourrait enfin être résolu; des scientifiques ont confirmé lundi la présence du gaz indicateur de la vie sur la planète rouge ainsi que son origine.

Des scientifiques ont confirmé la présence de méthane

Au cours des 15 années écoulées depuis qu’une sonde européenne a signalé des traces de gaz dans l’atmosphère martienne, la précision des lectures indiquant le méthane, produit sur Terre par de simples formes de vie, a fait l’objet de vives discussions.
Étant donné que le méthane se dissipe assez rapidement – en 12 ans environ sur Terre – et en raison de la difficulté d’observer l’atmosphère de Mars, de nombreux scientifiques ont remis en question des études antérieures reposant sur un seul ensemble de données.
À présent, une équipe internationale d’experts a comparé les observations de deux engins spatiaux, espacés d’un jour à peine en 2013, afin de trouver des preuves de la présence de méthane sur Mars.
En outre, ils ont mené deux expériences parallèles afin de déterminer la source de méthane la plus probable sur Mars comme étant une couche de glace à l’Est du cratère Gale, lui-même supposée être un lac asséché.
« C’est très excitant et en grande partie inattendu », a déclaré à l’AFP Marco Giuranna, de l’Institut national d’astrophysique de Rome. »Deux axes d’investigation complètement indépendants ont mis en évidence la même source de méthane. » La sonde européenne Mars Express a mesuré 15,5 parties par milliard dans l’atmosphère au-dessus du cratère Gale le 16 juin 2013.
La présence de méthane dans les environs a été confirmée par des lectures prises 24 heures plus tôt par le robot Curiosity de la NASA. En utilisant les données, Giuranna et l’équipe ont divisé la région autour du cratère en grilles de 250 km carrés.

Une modélisation d’émissions

Une étude a ensuite été faite avec un million de scénarios d’émissions modélisés par ordinateur pour chaque section, tandis qu’une autre équipe a étudié des images de la surface de la planète à la recherche de caractéristiques associées à la Terre avec la libération de méthane.
La source la plus probable était une couche de méthane gelé sous une formation rocheuse, qui, selon l’équipe, rejette périodiquement ce gaz dans l’atmosphère. Giuranna a déclaré que bien que le méthane soit un signe de la vie sur Terre, sa présence sur Mars ne constitue pas nécessairement une preuve de quelque chose de similaire sur la planète rouge.
« Le méthane est important car il pourrait être un indicateur de la vie microbienne », a-t-il déclaré. « Mais la vie n’est pas nécessaire pour expliquer ces détections, car le méthane peut être produit par des processus abiotiques. »

Certains microbes utilisent le méthane comme source d’énergie

« Bien qu’il ne s’agisse pas d’une biosignature directe de la vie, le méthane peut ajouter à l’habitabilité des environnements martiens, car certains types de microbes peuvent utiliser le méthane comme source d’énergie », a-t-il ajouté.
Bien qu’il n’y ait pas d’eau liquide sur Mars, l’Agence spatiale européenne a déclaré en février que son équipement d’imagerie avait montré de nouveaux signes d’assèchement des lits de rivières, suggérant que la planète rouge avait peut-être déjà abrité des organismes simples.
Giuranna a déclaré que des recherches supplémentaires étaient nécessaires pour déterminer l’étendue de la couche de glace de méthane près du cratère Gale. Si le méthane qu’il contient est vaste, il « pourrait soutenir une présence humaine durable » sur Mars, en tant que source possible de combustible pour les processus industriels et les propulseurs [des fusées] pour le retour de missions habitées sur Terre, a-t-il déclaré.
Source : AFP
Crédit photo : Pixabay

La présence de méthane sur Mars confirméemartinEspace
Le mystère du méthane sur Mars pourrait enfin être résolu; des scientifiques ont confirmé lundi la présence du gaz indicateur de la vie sur la planète rouge ainsi que son origine. Des scientifiques ont confirmé la présence de méthane Au cours des 15 années écoulées depuis qu'une sonde européenne a signalé...