des-fenêtres-en-bois-transparent
Nos villes sont remplies de bâtiments avec des fenêtres qui laissent passer la lumière du jour. Nous pouvons ainsi vivre dans de grandes tours d’habitations à l’abri des intempéries, tout en profitant de la lumière du Soleil. Mais toutes ces fenêtres présentent un problème; ils laissent passer la chaleur durant la nuit.

Du bois transparent pour remplacer le verre

Pour faire face à ce problème des chercheurs ont créé du bois transparent, qui pourrait un jour remplacer le verre des fenêtres. Un processus permettant de le rendre transparent lui confère également des pouvoirs de rétention de la chaleur, ce qui pourrait aider à réguler la température des bâtiments.
Lars Berglund, du Centre scientifique du bois Wallenberg en Suède, et ses collègues se sont appuyés sur des travaux antérieurs pour créer du bois transparent en retirant du bois une composante structurelle appelée lignine, permettant à la lumière de passer..
Pour la prochaine étape, l’équipe a imbibé du bois de bouleau dé-lignifié dans du PEG (polyéthylèneglycol), un polymère également utilisé dans les machines à fumée de théâtre et le dentifrice.
«Lorsque nous construisons de bâtiments, nous utilisons beaucoup de verre, mais celui-ci présente l’inconvénient d’être un mauvais isolant, ce qui entraîne de grandes pertes de chaleur», explique Berglund. « Le bois est vraiment incroyable, il isole 10 fois mieux, mais il ne transmet pas la lumière. »

Il peut supporter de lourdes charges

Le bois composite n’est pas un aussi bon isolant que le bois naturel, mais il est environ quatre fois meilleur que le double vitrage haut de gamme. Ce matériau peut également supporter de lourdes charges et est biodégradable, ce qui le rend plus facile à éliminer que le béton ou le verre.
Le bois modifié n’est toujours pas parfaitement clair – lorsque le PEG est solide, le matériau présente un voile blanc semblable au verre dépoli. Mais Berglund est confiant que ses premiers défis pourront surmonter ce problème en peaufinant la chimie ou en utilisant différentes essences de bois.
« Le bois est de loin le matériau biosourcé le plus utilisé dans les bâtiments. Il est intéressant de noter qu’il provient de sources renouvelables. Il offre également d’excellentes propriétés mécaniques, notamment la résistance, la ténacité, une faible densité et une faible conductivité thermique. »
Ce travail a été publié dans Biomacromolecules.
Source : KTH Royal Institute of Technology
Crédit photo sur Unsplash : Aily Torres

Des fenêtres en bois transparent pour les bâtimentsmartinSociété
Nos villes sont remplies de bâtiments avec des fenêtres qui laissent passer la lumière du jour. Nous pouvons ainsi vivre dans de grandes tours d'habitations à l'abri des intempéries, tout en profitant de la lumière du Soleil. Mais toutes ces fenêtres présentent un problème; ils laissent passer la chaleur...