L’air de l’Arctique entraîne des changements climatiques

Changement Climatique https://live.staticflickr.com/7819/33686281638_6251d8c864_o.jpg https://live.staticflickr.com/7819/33686281638_6251d8c864_o.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/04/08/lair-de-larctique-entraine-des-changements-climatiques/#respond
560

Arctique-air-changements-climatiques

Un nouveau document montre que la température de l’air est le principal « moteur » à l’origine des changements climatiques dans l’Arctique, selon John Walsh, scientifique en chef du Centre de recherche sur l’Arctique de l’université d’Alaska, Fairbanks.

l’air de l’Arctique provoque des changements de son écosystème

Plusieurs chercheurs de l’UAF sont coauteurs de l’article, qui affirme que «l’augmentation de la température de l’air et des précipitations est un moteur important des changements dans diverses composantes du système arctique».

Jason Box, de la Commission géologique du Danemark et du Groenland à Copenhague, et auteur principal du document affirme: « le système arctique s’éloigne de son état du 20ème siècle pour atteindre un état sans précédent, avec des implications non seulement à l’intérieur mais au-delà de l’Arctique », a-t-il déclaré.

Cette étude est la première à combiner l’observation d’indicateurs climatiques physiques, tels que la couverture neigeuse, avec des impacts biologiques, tels qu’un décalage du moment de la floraison des fleurs et du fonctionnement des pollinisateurs.

Les indicateurs climatiques sont des éléments d’information clés qui capturent l’essence d’un système, selon Walsh. Cette étendue de la glace de mer en septembre, par exemple, résume les effets de facteurs tels que la température, les vents, la chaleur des océans et d’autres variables.

« Je ne m’attendais pas à ce que le lien avec la température soit aussi fort », a déclaré Walsh. «Toutes les variables sont liées à la température. Tous les composants du système arctique sont impliqués dans ce changement. Jamais autant d’indicateurs sur l’Arctique n’avaient été rassemblés dans un seul document», a-t-il déclaré.

Un changement fondamental dans l’Arctique

Les auteurs ont corrélé les enregistrements des observations de neuf indicateurs-clés de 1971 à 2017: la température de l’air, le pergélisol, l’hydroclimatologie, la couverture de neige, la glace de mer, la glace de terre, les feux de forêt, les écosystèmes de la toundra et terrestre et le cycle du carbone. Tous ces indicateurs sont en corrélation avec la hausse des températures, ce qui indique un réchauffement climatique et un changement fondamental dans l’Arctique.

« Parce que l’atmosphère arctique se réchauffe plus rapidement que le reste du monde, les conditions météorologiques en Europe, en Amérique du Nord et en Asie deviennent de plus en plus persistantes, ce qui conduit à des conditions météorologiques extrêmes », a déclaré Box. « Un autre exemple est la perturbation de la circulation océanique qui peut déstabiliser davantage le climat: par exemple, le refroidissement du Nord-Ouest de l’Europe et le renforcement des tempêtes. »

Ce document est la pièce maîtresse d’un numéro spécial sur les indicateurs du changement climatique de l’Arctique publié par la revue Environmental Research Letters. Igor Polyakov, du CIRC, est le rédacteur en chef de ce numéro spécial, qui a été coécrit par des scientifiques d’UAF.

Les auteurs de cette étude espèrent que ces observations basées sur des indicateurs fourniront une base pour une compréhension plus intégrée de l’Arctique et de son rôle dans la dynamique des systèmes biogéophysiques de la Terre.

Source : University of Alaska Fairbanks
Crédit photo sur Unsplash :  Matt Artz

https://live.staticflickr.com/7819/33686281638_6251d8c864_o.jpg