Découverte d’une nouvelle espèce humaine

Préhistoire https://live.staticflickr.com/7903/47582946551_1ac2f205be_o.jpg https://live.staticflickr.com/7903/47582946551_1ac2f205be_o.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/04/11/decouverte-dune-nouvelle-espece-humaine/#respond
442

une-nouvelle-espèce-humain-découverte

Une nouvelle espèce humaine a été découverte dans une grotte aux Philippines. Nommé Homo luzonensis en l’honneur de l’île de Luçon où il a été trouvé, cet hominine semble avoir vécu il y a plus de 50 000 ans et brosser un tableau plus complet de l’évolution humaine.

Une nouvelle espèce humaine a été découverte

Cette nouvelle espèce est connue à partir de 12 os trouvés dans la grotte Callao, qui seraient les restes d’au moins deux adultes et d’un plus jeune. Cela comprend plusieurs os de doigts et d’orteils, certaines dents et un fémur partiel.

Bien que cela ne semble pas être une tâche ardue, les scientifiques peuvent utiliser ces restes pour en savoir plus sur cet humain. « Il y a des caractéristiques vraiment intéressantes – par exemple, les dents sont vraiment petites », explique le professeur Philip Piper, coauteur de l’étude. « La taille des dents en général, reflète la taille du corps d’un mammifère. Nous pensons donc que l’Homo luzonensis était probablement relativement petit. Nous ne savons pas encore exactement sa grandeur. Il nous faudrait trouver des éléments squelettiques à partir desquels nous pourrions le mesurer plus précisément. ».

Même avec ces os éparpillés, les scientifiques peuvent commencer à insérer Homo luzonensis dans l’arbre généalogique des hominines. Bien qu’il s’agisse d’une espèce distincte, elle partage des traits différents avec nombre de ses parents, notamment les Néandertaliens, les humains modernes, et en particulier Homo floresiensis – l’être humain « Hobbit » découvert dans une grotte indonésienne en 2003. Sa ressemblance familiale avec l’australopithèque, en fait un de nos ancêtres bien plus ancien.

Certaines parties ressemblent  à ceux de l’Australopithèque

« C’est assez incroyable, les os de la main et des pieds ressemblent remarquablement à ceux de l’Australopithèque, » dit Piper. « Les Australopithèques ont parcouru la Terre pour la dernière fois en Afrique il y a environ 2 millions d’années et sont considérés comme les ancêtres du groupe Homo, qui inclut les humains modernes. La question est donc de savoir si certaines de ces caractéristiques ont évolué en tant qu’adaptations à la vie insulaire, ou si ce sont des traits anatomiques transmis à l’Homo luzonensis par leurs ancêtres au cours des 2 millions d’années précédentes. Mais nous savons maintenant qu’il existait en fait un certain nombre d’espèces humaines différentes qui coexistaient. »

Cette découverte a été publiée dans Nature.

Source : Griffith University
Crédit photo sur Unspalsh : Daniel Burka

https://live.staticflickr.com/7903/47582946551_1ac2f205be_o.jpg