inéqualité-deep-learning
Les inégalités sociales, économiques, environnementales et de santé dans les villes peuvent être détectées à l’aide d’images venant des rues. Ces résultats, provenant de scientifiques de l’Imperial College London, sont publiés dans Scientific Reports cette semaine.

Des mesures détaillées pour réduire les inégalités 

Des mesures détaillées des inégalités substantielles existant dans les grandes villes sont essentielles pour informer et évaluer les politiques qui visent à les réduire. Cependant, seuls un petit nombre de pays ont entièrement lié des ensembles de données statistiques permettant des mesures en temps réel.
Esra Suel et ses collègues de l’école de santé publique Impériale ont utilisé une approche d’apprentissage en profondeur (deep leanrning) pour former un programme informatique permettant de détecter les inégalités dans quatre grandes villes du Royaume-Uni – Londres, Birmingham, Manchester et Leeds – à l’aide d’images des rues et de statistiques gouvernementales disponibles au public.
Formé à partir de 156 581 images de Londres correspondant à 156 581 codes postaux, le programme a prédit des résultats avec une précision similaire dans les trois autres villes, après avoir été affinés avec seulement 1% d’images supplémentaires recueillies dans les West Midlands, le Grand Manchester et le West Yorkshire. Les auteurs ont émis l’hypothèse que certaines caractéristiques des villes et de la vie urbaine, telles que la qualité du logement et le cadre de vie, transmettent des signaux visuels directs qu’un ordinateur pourrait reconnaître.

Détecter les inégalités avec un programme informatique

Ces signaux visuels incluent les matériaux de construction et le délabrement, les voitures ou les magasins locaux. Combinées aux statistiques gouvernementales sur des résultats tels que les conditions de logement, le revenu moyen ou les taux de mortalité et de morbidité pour une ville, les images peuvent être utilisées pour former un programme informatique permettant de détecter les inégalités dans d’autres villes dépourvues de données statistiques. Les auteurs ont constaté que leur programme informatique réussissait mieux à reconnaître les différences de qualité du cadre de vie et de revenu moyen.
Évidemment, cette approche peut être utilisée par tous les pays, afin de fournir aux gouvernements de précieuses informations qui au final orienteront leurs politiques dans le but de réduire les inégalités qui peuvent être une source potentielle de conflits majeurs et offrir une meilleure qualité de vie à leurs citoyens.
Source : Imperial College London
Crédit photo sur Unsplash : Christopher Burns

Détecter les inégalités en analysant des photosmartinSociété
Les inégalités sociales, économiques, environnementales et de santé dans les villes peuvent être détectées à l'aide d'images venant des rues. Ces résultats, provenant de scientifiques de l'Imperial College London, sont publiés dans Scientific Reports cette semaine. Des mesures détaillées pour réduire les inégalités  Des mesures détaillées des inégalités substantielles existant dans...