Un os du genou qui ne sert à rien fait son retour

Biologie https://live.staticflickr.com/65535/47597162602_ef99aa6ed7_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/47597162602_ef99aa6ed7_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/04/20/un-os-du-genou-qui-ne-sert-a-rien-fait-son-retour/#respond
574

la-fabella-fait-son-retour

Les manuels d’anatomie vous diront que le corps humain contient 206 os. Mais parfois, il y en a 207. La fabella, un petit os dans un tendon situé derrière le genou, a été perdue au cours de l’évolution humaine précoce, mais elle devient de plus en plus courante, selon une étude publiée dans Journal of Anatomy.

Un os qui ne sert à rien réapparaît chez les humains

Michael Berthaume de l’Imperial College London et ses collègues ont rassemblé des données provenant de plus de 21 000 études sur le genou couvrant les 150 dernières années et ont révélé qu’entre 1918 et 2018, la fabella était devenue plus de trois fois plus commune. En 1918, selon leurs données, l’os n’était retrouvé que dans 11% de la population mondiale.

L’année dernière, il était présent dans 39% des cas. Les analyses des chercheurs ont contrôlé la méthode de collecte des données, qui comprenait les rayons X, la dissection et les examens IRM, ainsi que le pays d’origine.

«L’humain moyen, aujourd’hui, est mieux nourri, ce qui signifie que nous sommes plus grands et plus lourds», déclare Berthaume. «Cela s’est fait par exemple avec des tibias plus longs et des muscles de mollet plus grands, des changements qui exercent une pression croissante sur le genou. »

« Cela pourrait expliquer pourquoi les fabellas sont plus courantes maintenant qu’elles ne l’étaient auparavant. »Les chercheurs suggèrent que la génétique peut influencer la capacité des personnes à développer des fabellas, mais que, si tel est le cas, des facteurs environnementaux tels que les forces mécaniques peuvent conduire à la formation de cet os.

La fonction de la fabella est inconnue. Chez les singes du vieux monde, il semble jouer un rôle dans la mécanique des muscles du genou. Mais comme les ancêtres des grands singes ont divergé de la lignée des singes, l’os a apparemment disparu. Maintenant qu’elle réapparaît chez l’homme, sa fonction est une supposition.

Cet os pourrait avoir plusieurs fonctions mais ce sont des suppositions

Cela pourrait aider «à réduire les frictions dans les tendons, à rediriger les forces musculaires ou, comme dans le cas de la rotule, à augmenter la force mécanique de ce muscle», indique Berthaume dans son communiqué. «Ou cela pourrait ne rien faire du tout. Peut-être que la fabella sera bientôt connue comme l’appendice du squelette.  »

Indépendamment du fait qu’il procure un avantage fonctionnel, cet os a été associé à divers maux. Par exemple sa présence peut causer des douleurs au genou et les personnes qui souffrent d’arthrose au genou ont environ deux fois plus de risques de l’avoir que les personnes sans arthrose. La fabella peut également créer des défis supplémentaires pour la chirurgie de remplacement du genou.

« Alors que nous avons évolué vers les grands singes et les humains, nous semblons avoir perdu le besoin de la fabella », explique Berthaume dans son communiqué. « Maintenant, cela ne nous cause que des problèmes, mais la question intéressante est de savoir pourquoi cet os fait un tel retour. »

Cet os est associé à des problèmes du genou

Mais cet os étant associé à des problèmes du genou, les auteurs soutiennent que la fabella doit être prise en compte lors du traitement de personnes souffrant de douleurs au genou.

Source : Imperial College London
Crédit photo : Pixabay

https://live.staticflickr.com/65535/47597162602_ef99aa6ed7_b.jpg