La résistance à l’insuline provoque-t-elle la fibromyalgie?

Biologie https://live.staticflickr.com/65535/40831771473_b6ba0b2504_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/40831771473_b6ba0b2504_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/05/07/la-resistance-a-linsuline-provoque-t-elle-la-fibromyalgie/#respond
756

fibromyalgie-m.édicament-contre-résistance-insuline

Des chercheurs dirigés par une équipe de la branche médicale de l’Université du Texas à Galveston ont été en mesure de réduire considérablement la douleur des patients atteints de fibromyalgie avec un médicament ciblant la résistance à l’insuline.

Un médicament contre la résistance à l’insuline

Cette découverte pourrait modifier radicalement la manière dont certaines formes de douleur chronique peuvent être identifiées et gérées. Le Dr. Miguel Pappolla, professeur de neurologie à l’UTMB, a déclaré que bien que cette découverte soit très préliminaire, elle pourrait conduire à un changement révolutionnaire dans la façon dont la fibromyalgie et les formes de douleur chronique associées sont traitées.

Cette nouvelle approche pourrait permettre d’économiser des milliards de dollars dans le système de santé et de réduire la dépendance de nombreuses personnes à l’égard des opiacés pour la gestion de la douleur.

L’équipe de chercheurs de l’UTMB, ainsi que des collaborateurs de tous les États-Unis, y compris de la National Institutes of Health, ont été capables pour la première fois de séparer les patients atteints de fibromyalgie des individus normaux en utilisant un test sanguin commun de résistance à l’insuline ou prédiabète. Ils ont ensuite traité les patients fibromyalgiques avec un médicament ciblant la résistance à l’insuline, ce qui a considérablement réduit leur niveau de douleur. Cette étude a récemment été publiée dans PlosOne.

La fibromyalgie est l’une des affections les plus courantes provoquant des douleurs chroniques et une invalidité. L’impact économique mondial de la fibromyalgie est énorme: rien qu’aux États-Unis, les coûts des soins de santé associés représentent environ 100 milliards de dollars par an. Malgré des recherches approfondies, la cause de la fibromyalgie n’est pas connue. Il n’existe donc aucun moyen de diagnostic ou de traitement spécifique pour cette affection, à l’exception des médicaments antidouleur.

«Des études antérieures avaient montré que la résistance à l’insuline était à l’origine d’un dysfonctionnement dans les petits vaisseaux sanguins du cerveau. Comme ce problème est également présent dans la fibromyalgie, nous avons examiné si la résistance à l’insuline était le chaînon manquant dans ce trouble », a déclaré Pappolla. «Nous avons montré que la plupart des patients atteints de fibromyalgie, sinon tous, pouvaient être identifiés par leur taux de l’A1c (ou hémoglobine glyquée), ce qui correspond à la glycémie moyenne des deux ou trois derniers mois.»

Le taux de l’A1c des patients fibromyalgiques était significativement plus élevé

Les prédiabétiques présentant des valeurs de l’A1c légèrement élevées présentent un risque plus élevé de développer une douleur (cérébrale) centrale, caractéristique de la fibromyalgie et d’autres troubles douloureux chroniques. »

Les chercheurs ont identifié des patients qui avaient été dirigés vers une clinique de médecine spécialisée dans la douleur pour être traités pour une douleur généralisée au niveau du muscle / tissu conjonctif. Tous les patients répondant aux critères de fibromyalgie ont été séparés en groupes plus petits selon l’âge. Par rapport aux témoins du même âge, les taux de l’A1c des patients fibromyalgiques étaient significativement plus élevés.

« Compte tenu des recherches approfondies sur la fibromyalgie, nous avons été surpris que des études antérieures avaient négligé ce lien très simple », a déclaré Pappolla. «La raison principale de cet oubli est qu’environ la moitié des patients atteints de fibromyalgie ont actuellement des valeurs de l’A1c considérées dans les limites de la normale. Cependant, il s’agit de la première étude à analyser ces niveaux normalisés en fonction de l’âge de la personne, car les niveaux optimaux de l’A1c varient tout au long de la vie. L’ajustement en fonction de l’âge des patients a été déterminant pour souligner les différences entre les patients et les sujets témoins. »

La metformine a permis des réductions spectaculaires des niveaux de la douleur

Pour les patients atteints de fibromyalgie, la metformine, un médicament développé pour lutter contre la résistance à l’insuline, a été ajoutée à leurs médicaments habituels. Ce médicament a permis des réductions spectaculaires de leurs niveaux de douleur.

Source : The University of Texas Medical Branch
Crédit photo : Pixabay

https://live.staticflickr.com/65535/40831771473_b6ba0b2504_b.jpg