Des capteurs électrochimiques pour suivre l’état de votre santé

Société https://live.staticflickr.com/65535/32910983997_65877f52b5_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/32910983997_65877f52b5_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/05/15/des-capteurs-electrochimiques-pour-suivre-letat-de-votre-sante/#respond
505

moniteur-santée

Les moniteurs de santé portables sont omniprésents, des Fitbits pour les personnes soucieuses de leur santé aux moniteurs de glucose en continu pour les diabétiques, mais la plupart sont limités dans ce qu’ils peuvent nous dire et il existe des problèmes de précision, d’étalonnage et de fiabilité. Des chercheurs suédois travaillent pour changer cela.

Un moniteur qui surveille votre santé

La technologie, mise au point par des scientifiques de l’institut royal de technologie KTH en Suède, utilise des capteurs électrochimiques polyvalents pour effectuer des mesures du sang et de la sueur, qui peuvent être intégrés dans des vêtements, dans des patchs cutanés ou déployées sous forme de micro-aiguilles, en fonction des besoins de l’échantillon. Il peut également être intégré aux capteurs qui existent déjà, tels que les accéléromètres et l’ECG, offrant ainsi une vue d’ensemble à large spectre des paramètres physiques d’une personne.

Ces capteurs multifonctions diffèrent de la plupart des technologies actuelles car ils sont capables de mesurer une large gamme de composés biochimiques tels que le sodium, le chlorure, le calcium, le magnésium, l’ammonium, le glucose, l’acide urique et les acides aminés. Ces capteurs sont également capables de surveiller l’accumulation d’acide lactique lors d’efforts intenses.

« Les deux plates-formes technologiques peuvent être utilisées dans des contextes médicaux à la maison ou pendant une activité sportive », explique Gaston Crespo, professeur associé à la division de chimie physique appliquée du KTH. « Ils pourraient également être des outils dans les hôpitaux et les cliniques. »

Pour surveiller les problèmes électrolytiques

Une application médicale potentielle est la surveillance de l’équilibre électrolytique ainsi que l’hydratation des patients atteints d’une maladie des reins. « Les problèmes rénaux, en particulier, sont associés à la sécrétion d’ions potassium et au taux de créatinine dans le sang, que cette technologie peut identifier », explique Crespo. « Ces capteurs peuvent également mesurer le stress et l’attention d’une personne. »

Bien que le domaine des dispositifs médicaux portables soit présent depuis un certain temps, il est loin d’être efficace. Les problèmes d’étalonnage abondent; la qualité et la fiabilité des cellules d’échantillonnage varient énormément et la validation des données provenant du corps est un défi à relever pour que le travail sur le terrain puisse progresser. De plus, les consommateurs ont de la difficulté à savoir s’ils ont choisi des applications qui analysent les données de manière fiable.

Il peut également être utilisé avec des Fitbits

La majorité des dispositifs actuels sont basés les données pendant une activité physique, mais ce capteur portable présente un plus grand potentiel car il est déjà optimisé pour obtenir des lectures d’une grande précision durant toute une journée. Il peut même être utilisé avec des données venant d’un Fitbit.

Source : KTH Royal Institute of Technology
Crédit photo sur Unsplash : Alexander Mils

https://live.staticflickr.com/65535/32910983997_65877f52b5_b.jpg