spacex-starlink-lancement-jeudi
SpaceX a annulé le lancement prévu de ses 60 premiers satellites Starlink en raison de conditions de vent imprévisibles. Le retard est intervenu juste au moment où SpaceX a commencé à diffuser en direct sa webdiffusion. Le lancement a été reporté au jeudi 16 mai à 22h30, heure de l’Est (02h30 GMT). La fenêtre de lancement se fermera à 12h00 HAE (04h00 GMT).

SpaceX lancera ses satellites Starlink

Mais lors de son lancement officiel; une fusée Falcon 9 à deux étages transportera les 60 premiers engins spatiaux de la méga constellation – appellation « Starlink » de SpaceX qui sera lancée ce soir à 22h30 HAE (le 16 mai à 02h30 GMT) depuis la base aérienne de Cap Canaveral en Floride.
https://youtu.be/AfbIMknNWks
Les 60 satellites remplissent presque tout le carénage de la charge utile du Falcon 9, comme l’a montré le fondateur et PDG de SpaceX, Elon Musk, sur une photo publiée sur Twitter ce week-end.


Ensemble, ces 60 satellites pèsent environ 18,5 tonnes, soit plus que toute autre charge utile mise en orbite par SpaceX, a déclaré Musk. Mais le lancement de ce soir ne sera que le début pour Starlink, si tout se passe comme prévu; SpaceX a pour objectif de lancer jusqu’à 12 000 satellites conçues pour fournir un accès internet bon marché aux populations du monde entier.
Six lancements supplémentaires de charge utile de 60 satellites seront nécessaires pour fournir une couverture « mineure », et une couverture « modérée » sera obtenue en lançant six autres un peu plus tard, a déclaré Musk dans un autre tweet.
SpaceX n’est pas la seule entreprise à rêver d’un internet alimenté par des satellites. Par exemple, OneWeb et Blue Origin, prévoient de créer leurs propres constellations dans les mois et les années à venir.

Le but est de fournir une couverture internet mondiale

Mais l’objectif de toutes ces entreprises est de fournir une couverture internet mondiale depuis l’espace, avec des temps de latence très courts, ce que les satellites actuels ne peuvent pas accomplir. La plupart des satellites qui assurent une couverture internet depuis l’espace se trouvent sur des orbites beaucoup plus hautes, appelées orbites géostationnaires – un endroit situé à environ 22 000 milles au-dessus de l’équateur.
Le problème avec ces satellites est que l’arrivée de leurs données prend beaucoup de temps, car les signaux doivent parcourir des milliers de kilomètres dans l’espace et revenir. C’est pourquoi SpaceX et d’autres entreprises proposent des constellations sur des orbites beaucoup plus basses afin de réduire ce problème de latence.
Lorsque vous vous déplacez vers des orbites inférieures, il vous faut beaucoup plus de satellites pour couvrir complètement la Terre. C’est pourquoi SpaceX et d’autres proposent des constellations de milliers de satellites. À l’heure actuelle, il y a près de 2 000 satellites opérationnels en orbite, mais des initiatives internet par satellite comme celles de SpaceX, et OneWeb pourraient quadrupler ce nombre.

Les débris sont un problème que Musk prend au sérieux

Cela a mené de nombreux experts à se demander si cette initiative était une bonne idée, car autour de la Terre il a des millions de débris, qui peuvent potentiellement causer des dommages aux autres satellites et même à la Station spatiale international (ISS).
Musk affirme toutefois que les risques de collision dans l’espace seront faibles. «Le problème des débris spatiaux – nous ne voulons pas le banaliser ou ne pas le prendre au sérieux, car nous le prenons certainement au sérieux – mais il n’y a pas trop de monde à cet endroit», a déclaré Musk. « C’est extrêmement rare. »
Si les risques de débris sont pris en compte, les avantages de ces constellations pourraient être immenses, en particulier dans les zones rurales et isolées. «Cela fournirait une connectivité aux personnes qui n’ont actuellement aucune façon d’avoir accès à internet ou qui sont extrêmement coûteuses et peu fiables», a déclaré Musk. Il a également déclaré que ce système « fournirait une option compétitive » aux personnes vivant dans des zones plus développées qui pourraient souhaiter une autre option pour leur fournisseur d’accès internet.

SpaceX lancera des lots de 60 satellites à chaque année

SpaceX prévoit de continuer à lancer des lots de 60 satellites dans les années à venir, avec l’objectif de lancer entre 1 000 et 2 000 satellites par an, selon Musk. Musk dit que l’entreprise peut obtenir une couverture complète après environ 24 lancements, mais continuera d’ajouter des satellites à mesure que de plus en plus de clients opteront pour ce système. «On n’a pas besoin de près de 10 000 satellites pour être efficaces», a-t-il noté.
Environ une heure après le décollage, SpaceX déploiera les satellites en orbite en faisant pivoter la fusée et en utilisant l’inertie des satellites pour les répartir en orbite. SpaceX prévoit de montrer toute la mission du début à la fin, avec une couverture en direct commençant environ 15 minutes avant le lancement.
Source : Space
Crédit photo sur Unsplash :  Bill Jelen

SpaceX lance ses 60 satellites internet Starlink jeudimartinInternet
SpaceX a annulé le lancement prévu de ses 60 premiers satellites Starlink en raison de conditions de vent imprévisibles. Le retard est intervenu juste au moment où SpaceX a commencé à diffuser en direct sa webdiffusion. Le lancement a été reporté au jeudi 16 mai à 22h30, heure de...