Du bois intelligent pour des maisons fraîches

Technologie https://www.allo-image.net/stockimg/upload/11540360515ce7121185ffdbois_intelligent_maisons_fraA_ches.jpg https://www.allo-image.net/stockimg/upload/11540360515ce7121185ffdbois_intelligent_maisons_fraA_ches.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/05/23/du-bois-intelligent-pour-des-maisons-fraiches/#respond
411

 

bois-intelligent

Des maisons en bois intelligent pourraient nous aider à rester au frais et également à réduire les émissions de carbone en réduisant l’énergie utilisée pour la climatisation.

Des maisons fabriquées avec du bois intelligent

Liangbing Hu, de l’Université du Maryland, et ses collègues ont créé ce matériau en retirant la lignine – un composant des parois cellulaires des arbres – du bois naturel avec du peroxyde d’hydrogène.

Le bois restant est principalement constitué de cellulose, un autre composant de la paroi des cellules végétales. La cellulose réfléchit la lumière visible et n’absorbe que de très faibles niveaux de lumière dans l’infrarouge. Cela signifie que ce bois de refroidissement reflète la plupart des composants de la lumière solaire dans l’environnement.

En conséquence, un bâtiment fabriqué à partir de ce matériau ne transmettrait pratiquement pas de chaleur à l’intérieur. L’équipe a également constaté que ce matériau pouvait absorber la chaleur produite à l’intérieur, qui est émise à une plage de longueurs d’onde différente de celle du Soleil. Pendant les nuits plus fraîches, ce bois aiderait à libérer la chaleur à l’extérieur, ce qui le rend utile le jour et la nuit.

Ce bois est 8,7 fois plus résistant que le bois naturel

Selon M. Hu, ce bois de refroidissement est très dense et possède une résistance à la traction d’environ 404 mégapascals, ce qui le rend 8,7 fois plus résistant que le bois naturel et comparable aux matériaux de structure métallique, y compris l’acier.

Pour étudier la quantité d’énergie que ce bois pourrait économiser, l’équipe a simulé le remplacement des murs extérieurs et des toits de certains immeubles d’appartements dans 16 États américains, ce qui correspond à diverses conditions climatiques. Ils ont constaté que ce bois pouvait réduire les besoins en énergie de refroidissement de 20 à 35% en moyenne.

Cependant, parce que ce bois empêcherait la chaleur du Soleil de pénétrer à l’intérieur, il en résulterait des coûts de chauffage supplémentaires en hiver. Par conséquent, Hu dit que ce matériau est le mieux adapté aux zones chaudes avec de longs étés et des hivers courts, tels que l’Arizona et Hawaii, ou tous autre pays ayant ce type de saisons.

Les résultats de cette recherche ont été publiés dans Science.

Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

https://www.allo-image.net/stockimg/upload/11540360515ce7121185ffdbois_intelligent_maisons_fraA_ches.jpg