allaitement-mère-protection-contre-les-infections-nourrissons
Auparavant, on pensait généralement que l’immunité contre la maladie ne se transmettait de mère à bébé que pendant la période d’allaitement et que cette protection cessait après cette période. On pensait également que cette immunité était transmise par les protéines de la mère, telles que les anticorps utilisés par le système immunitaire pour neutraliser les bactéries et les virus.

L’allaitement procure une protection contre les infections

Cependant, des recherches scientifiques sur les souris publiées dans Science Advances ont montré que le transfert de l’immunité peut se poursuivre durant toute la vie de l’enfant. Les chercheurs ont également découvert que cette protection résultait du transfert de cellules immunitaires et était totalement indépendante des anticorps.
Cette recherche a également révélé que les jeunes souris allaitées par une mère infectée par un ver avant de devenir enceinte avaient acquis une protection permanente contre cette infection. De façon inattendue, cet effet a été transmis aux nourrissons par les cellules du lait maternel et non par des protéines telles que des anticorps. Ces cellules transférées offraient une protection contre le ver dans tout le corps du nourrisson.
Le Dr William Horsnell, auteur principal et auteur correspondant, qui travaille à l’Institut de microbiologie et d’infection de l’Université de Birmingham a déclaré: «le transfert immunitaire de la mère au nouveau-né par l’allaitement constitue une très importante sources de protections contre les infections précoces. C’est la première démonstration qu’une infection avant la grossesse peut transférer l’immunité cellulaire permanente aux nourrissons. »

Cet effet peut être permanent

«Notre travail montre que, dans certains cas, cet effet peut aussi être permanent. Cela pourrait mener à la conception de nouveaux vaccins qui pourront être administrés à une mère afin de transférer l’immunité à long terme à ses enfants. »
Adam Cunningham, professeur d’immunité fonctionnelle à l’Université de Birmingham et codirecteur du réseau BactiVac, qui vise à accélérer le développement de vaccins bactériens dans le but de prévenir les infections, a ajouté: «Nous sommes particulièrement intéressés par la façon dont ces résultats peuvent aider à concevoir des stratégies de vaccination maternelle offrant une protection à long terme aux enfants.
Le professeur Kai-Michael Toellner, de l’Institut d’immunologie et d’immunothérapie de l’Université de Birmingham, conclu: «Nous espérons que cette recherche mènera à des recherches sur la façon dont l’exposition maternelle à des agents pathogènes avant la grossesse peut influer sur la santé du nourrisson. »
Source : University of Birmingham
Crédit photo sur Unsplash : kevin liang

Allaiter peut donner à l'enfant une protection contre les infectionsmartinBiologie
Auparavant, on pensait généralement que l'immunité contre la maladie ne se transmettait de mère à bébé que pendant la période d'allaitement et que cette protection cessait après cette période. On pensait également que cette immunité était transmise par les protéines de la mère, telles que les anticorps utilisés par...