J’ai testé Microsoft Edge version développeurs

Internet https://live.staticflickr.com/65535/47980442807_8f8efd0637_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/47980442807_8f8efd0637_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/06/01/jai-teste-microsoft-edge-version-developpeurs/#respond
1061

test-edge-chrome-firefox-comparaison

J’ai téléchargé la version développeurs d’Edge la semaine dernière. Donc après environ 7 à 10 jours d’utilisation, voici mon verdict et gardez à l’esprit que c’est une version qui n’est pas destinée à être utilisée sur une base quotidienne,

Edge basé sur Chromium

Depuis que Mozilla Firefox, suivi de Google Chrome, a commencé à éloigner les utilisateurs d’Internet Explorer, Microsoft a essayé de les séduire. Même si Edge était un projet ambitieux, il n’a pas réussi à convaincre suffisamment d’utilisateurs d’utiliser son navigateur par défaut. Et il y a plusieurs raisons pour cela, mais le moteur EdgeHTML utilisé pour l’alimenter en probablement la principale raison.

Pourtant selon des tests, les performances du moteur JavaScript, sont désormais à la hauteur de celles de Google Chrome. D’autres tests axés sur les performances de l’API WebGL ont révélé qu’EdgeHTML fonctionnait beaucoup mieux que Google Chrome et Mozilla Firefox. Mais cela n’a pas convaincu les utilisateurs, et Chrome demeure pour le moment le navigateur le plus utilisé.

Après avoir essayé de faire fonctionner l’ensemble de ce moteur, Microsoft a finalement cédé et est passé à Chromium et à son moteur Blink. Microsoft a assuré aux utilisateurs que l’apparence et le fonctionnement seraient toujours plus ou moins identiques, mais que des modifications étaient inévitables.

Lors du codage d’un site Web, les développeurs doivent s’assurer qu’il fonctionne dans tous les navigateurs, ou du moins dans les principaux. Les principaux moteurs à surveiller sont Gecko de Mozilla, WebKit d’Apple et EdgeHTML de Microsoft. Avec ce dernier en voie de disparition, la création de nouveaux sites Web et le maintien de la compatibilité seront un peu plus faciles.

Le passage à Blink pour Microsoft présente également des avantages. L’implémentation de nouvelles normes Web sera désormais plus simple, car tout sera disponible dans la dernière version de Chromium, à supposer qu’il soit mis à jour par l’équipe de développement du navigateur Edge.

Le design n’est pas à 100% le même

La plupart des utilisateurs d’Edge ne se sont jamais plaints du design visuel du navigateur, et l’interface utilisateur a toujours été l’un de ses atouts. Il est donc compréhensible que Microsoft tente de conserver l’apparence du premier Edge. Le navigateur ne sera pas identique à 100% à son homologue EdgeHTML, mais vous ne remarquerez pas trop de différences avant d’accéder à ses différents menus. Cependant, la page des paramètres inspirée de Chromium remplace l’ancienne barre latérale d’Edge, ce que plusieurs utilisateurs verront comme une amélioration.

Si il y a une partie d’Edge version développeur qui nécessite encore beaucoup de travail, c’est la personnalisation de l’utilisateur. Hormis le bouton d’accueil et la barre de favoris, il n’y a pas grand-chose qui puisse être changé, à part les polices par défaut, le moteur de recherche par défaut, et quelques autres paramètres.

Même le thème sombre disponible dans l’ancien Edge n’a pas encore été complètement mis en œuvre. Toutefois, il peut être activé à partir de la page edge: // flags, qui fonctionne comme le même menu de configuration que celui utilisé dans les autres navigateurs basés sur Chromium.

À première vue, le nouvel Edge fonctionne parfaitement et les pages se chargent très rapidement (J’ai même été étonné). En résumé, cela ressemble à Chrome, ce qui est une excellente nouvelle pour les utilisateurs qui envisagent de changer de navigateur.

La RAM semble être bien gérée

Bien que l’utilisation de la mémoire RAM varie beaucoup, elle semble être inférieure à celle de Chrome lorsque de nombreux onglets sont ouverts et supérieure lorsque seulement un ou deux sont actifs en même temps. Il semble faire mieux que l’ancienne variante d’EdgeHTML.

Toutefois, gardez à l’esprit que l’utilisation de la mémoire RAM est affectée par un certain nombre de paramètres. Par conséquent, vos résultats peuvent être différents. En outre, il s’agit d’une version très récente, et la version stable verra certainement des changements quant aux performances.

Ce n’est un secret pour personne que le Chrome Web Store surpasse tous les autres en ce qui concerne le nombre d’extensions disponibles. Si vous ne trouvez pas d’extension ici, il est peu probable de la trouver ailleurs. Naturellement, seuls les navigateurs à base de chrome prennent en charge ces extensions, et Edge en fait désormais partie. Bien que Microsoft continue de promouvoir son magasin exclusif, les utilisateurs sont également libres d’installer les extensions Chrome.

Jusqu’ici, la décision de Microsoft de passer à Chromium semble être une bonne décision. Le nouveau moteur n’a pas trop changé en ce qui concerne la conception et la convivialité du navigateur. Il offre une toute nouvelle gamme de possibilités et promet de bonnes choses pour l’avenir du projet. C’est un excellent moyen de se faire une idée de ce que sera le nouveau Microsoft Edge une fois que le développement sera terminé.

Un détail qui me laisse dubitatif

Un détail m’a un peu dérangé. Par exemple j’utilise un VPN et une extension pour contrôler le WebRTC, et je sais pas pourquoi, l’extension pour cacher mon WebRTC, ne fonctionne pas avec la dernière version d’Edge.

Pourtant c’est la même extension que celle qui est dans Chrome et Firefox Quantum. Si vous cherchez bien, il y a une pléthore de sites internet qui permettent de tester le WebRTC comme celui-ci: WebRTC Leak Test. J’ai donc procédé à trois tests: avec Edge, Chrome et Firefox (avec la même extension), et à ma grande surprise, le site web en question à détecter le WebRTC dans Edge, mais pas dans Chrome ni Firefox.

Alors je me demande: est-ce un bogue temporaire qui sera corrigé dans la version finale d’Edge, ou si Microsoft a subtilement intégré une fonction pour que de l’information soit transmise à l’insu des utilisateurs. C’est en testant la version finale que nous pourrons répondre à cette question, mais pour le moment je conserve Firefox Quantum que je préfère à Chrome, et j’utilise Chrome comme second navigateur.

Si vous êtes intéressés par Edge pour les développeurs, cliquez ici : Microsoft Edge (compatible uniquement avec Windows 10).

Crédit photo : Pixabay

https://live.staticflickr.com/65535/47980442807_8f8efd0637_b.jpg