Le sourire de Mona Lisa ne serait pas sincère

Recherches https://live.staticflickr.com/65535/47994320972_bb02fa46b1_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/47994320972_bb02fa46b1_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/06/03/le-sourire-de-mona-lisa-ne-serait-pas-sincere/#respond
614

mona-lisa-analyse-sourire-forcé

Une nouvelle recherche a révélé que le célèbre sourire de Mona Lisa est presque certainement «forcé» – ce qui laisse entrevoir la possibilité que Léonard de Vinci l’ait délibérément peinte de cette façon.

Le sourire de la Joconde serait « forcé »

Un trio de neuroscientifiques a entrepris d’étudier la vérité derrière l’expression de Mona Lisa et d’appliquer les principes neuroscientifiques à la peinture la plus connue au monde. La docteure Lucia Ricciardi de l’Université de Londres s’intéresse particulièrement à l’expressivité faciale et à la reconnaissance des émotions faciales chez les personnes atteintes de troubles du mouvement.

Elle a mené des recherches sur des maladies telles que la maladie de Parkinson, caractérisée par une expressivité faciale réduite, et a commencé à étudier les expressions faciales de sujets en bonne santé. En compagnie de ses collègues Luca Marsili de l’Université de Cincinnati et de Matteo Bologna de l’Université « Sapienza » de Rome, elle s’est efforcée de déterminer si le secret du sourire de Mona Lisa pouvait être dévoilés.

Premièrement, ils ont étudié le mécanisme de l’expression. Les chercheurs ont utilisé une technique de «visage chimérique»; couper la bouche en deux et placer chaque moitié à côté de son image inversée. Les deux images chimériques ont été jugées par un groupe de 42 sujets sains et évaluées en fonction de l’expression perçue.

sourire-analyse-asymétrique

Les sujets ont convenu que l’image de droite représentait le bonheur, tandis que l’image de gauche était moins expressive, et perçue comme neutre, voire triste. Cela a mené les chercheurs à conclure que la Joconde sourit de manière asymétrique. Les chercheurs ont ensuite appliqué leurs connaissances de neuroscientifiques à cette conclusion.

Un sourire asymétrique est généralement non authentique

Le Dr Ricciardi explique: « selon les théories neuropsychologiques les plus reconnues, si un sourire est asymétrique, il est généralement non authentique. Ce que nous appelons un « sourire de Duchenne », alors qu’un sourire réellement spontané, est bilatéral et symétrique. Il est également caractérisé par l’activation de la face supérieure et cela ne semble pas non plus être le cas dans ce portrait. »

Plus récemment, une recherche de Paul Ekman dans ce domaine a suggéré que les sourires asymétriques peuvent être un signe de manque de sincérité ou de mensonge. Donc, si son sourire est « forcé », qu’est-ce que cela pourrait signifier? Dr. Ricciardi explique: « bien sûr, nous savons que poser pour un portrait pendant plusieurs heures produira une expression forcée. »

« Mais nous savons aussi que Léonard de Vinci était un maître du « sfumato« , qui donne au sujet des contours imprécis au moyen de glacis d’une texture lisse et transparente. Il a levé délibérément la lèvre gauche, comme pour peindre un sourire narquois. », explique Ricciardi.

Pourquoi Léonard aurait-il peint ce type de sourire 

« Il aurait su que courber la lèvre des deux côtés et ajouter des plis autour des yeux auraient montré un vrai sourire. Et il avait cette connaissance des centaines d’années avant le travail de Duchenne. dans les années 1800. Nous avons donc eu le plaisir de supposer que cette asymétrie était une action délibérée. Ce que nous ne savons toujours pas, c’est la raison pour laquelle il l’a décrite de cette façon: son sourire est aussi insaisissable que jamais. », conclut Ricciardi.

Cette recherche a été publiée dans la revue Cortex.

Source : St. George’s University of London
Crédit photo : Pixabay (et montage)

https://live.staticflickr.com/65535/47994320972_bb02fa46b1_b.jpg