des-patchs-cardiaques-cellules-souches
Des patchs de cellules souches pourraient un jour guérir l’insuffisance cardiaque débilitante, qui touche environ 920 000 personnes au Royaume-Uni et est en augmentation alors qu’un nombre croissant de personnes survivent à une crise cardiaque.

Des patchs de cellules souche pour restaurer les fonctions d’un cœur

Des chercheurs dirigés par le professeur Sian Harding de l’Imperial College London ont mis au point un moyen de développer des patchs de tissu cardiaque de la taille d’un pouce (3 cm x 2 cm) contenant jusqu’à 50 millions de cellules souches humaines. Ces cellules souches sont programmées pour se transformer en un muscle cardiaque actif pouvant être vu «en train de battre». Un ou plusieurs de ces patchs pourraient être implantés sur le cœur d’une personne après une crise cardiaque pour limiter, voire inverser, la perte de la capacité de pompage du cœur.
Pendant une crise cardiaque, le cœur manque de nutriments essentiels et d’oxygène, ce qui tue des parties du muscle cardiaque. Cela affaiblit le cœur et peut éventuellement mener à une insuffisance cardiaque, une maladie débilitante qui rend même chaque jour des tâches simples, comme monter un escalier ou s’habiller, épuisantes.

Ils seraient sans danger

Dans cette dernière étude, il a été démontré que ces patchs étaient sans danger pour les lapins et produisaient une amélioration de la fonction du cœur après une crise cardiaque. Après une période allant jusqu’à 4 semaines, des analyses cardiaques détaillées ont montré que le ventricule gauche du cœur (la chambre responsable du pompage du sang vers le corps par l’aorte) se rétablissait sans développer de rythme cardiaque anormal. Il est important de noter que les patchs semblaient être nourris par des vaisseaux sanguins provenant du cœur du receveur.
patc-cardiaque-contraction
Les prochaines étapes consisteront à utiliser ces résultats pour concevoir des essais cliniques, d’abord pour tester la sécurité et ensuite pour voir si des niveaux similaires de réparation cardiaque pourraient être reproduits chez l’homme.
Une fois cousus sur place, les patchs sont destinés à soutenir physiquement le muscle cardiaque endommagé et à l’aider à pomper plus efficacement, tout en libérant des produits chimiques naturels qui stimulent la réparation et la régénération des cellules cardiaques. On espère que ces patchs seront éventuellement intégrés au muscle cardiaque endommagé et réparés.

Ces patchs fonctionnent mieux que des cellules souches injectées

Ces patchs ont été développés en réponse à des résultats quelque peu décevants venant du monde entier lorsque des cellules souches venaient juste d’être injectées directement dans le muscle cardiaque endommagé. Sans «patch» fixe, les cellules souches sont rapidement éliminées du cœur et ne sont pas en mesure de réparer le cœur.
Cette technologie crée des patchs qui commencent à battre spontanément après trois jours et à imiter les tissus cardiaques matures en un mois. Ils peuvent ensuite être implantés dans des cœurs endommagés pour aider à réparer le muscle et à récupérer la fonction vitale de pompage du cœur.
Source : British Heart Foundation
Crédit photos : British Heat Foundation (gif animé) et sur Unsplash : Kendal James

Des patchs de cellules souches pour réparer le cœur martinbiothechnologie
Des patchs de cellules souches pourraient un jour guérir l'insuffisance cardiaque débilitante, qui touche environ 920 000 personnes au Royaume-Uni et est en augmentation alors qu'un nombre croissant de personnes survivent à une crise cardiaque. Des patchs de cellules souche pour restaurer les fonctions d'un cœur Des chercheurs dirigés par le...