application-diagnostique-enfants-basé-sur-la-toux
Si votre enfant a une toux persistante, il va sans dire que vous devriez vérifier si c’est grave. L’emmener chez le médecin est le meilleur choix, mais une nouvelle application expérimentale pour les téléphones intelligents permet d’analyser la toux pour savoir si cela est grave.

Une application pour diagnostiquer une maladie respiratoire

Dirigé par le Dr Paul Porter, la professeure Udantha Abeyratne, chercheure à l’Université australienne du Queensland, a commencé par collecter une base de données d’enregistrements audio de la toux. Celles-ci ont été recueillies chez 1 437 enfants hospitalisés âgés de 29 jours à 12 ans, présentant divers troubles respiratoires déjà diagnostiqués.
Avec l’aide d’algorithmes d’apprentissage automatique similaires à ceux utilisés pour développer des systèmes de reconnaissance vocale, les scientifiques ont ensuite utilisé 852 enregistrements pour former une application capable de reconnaître les sons associés à la pneumonie, à l’asthme, aux bronchiolites et aux maladies des voies respiratoires inférieures.
Lorsque cette application a ensuite été utilisée pour diagnostiquer les 585 autres enfants (sur la base de leurs enregistrements), son exactitude variait de 81 à 97%.
Une fois l’application affinée, les chercheurs espèrent qu’elle pourra être utilisée par les parents situés dans des régions isolées dépourvues de tout équipement médical, par des médecins qui consultent à distance des patients via des systèmes de télésanté ou même comme système de diagnostic complémentaire par les médecins dans une clinique.

Associer les nouvelles technologies pour produire de nouveaux tests

« Il peut être difficile de différencier les troubles respiratoires chez les enfants, même pour les médecins expérimentés », a déclaré Porter. « Cette étude montre comment les nouvelles technologies, les concepts mathématiques, l’apprentissage automatique et la médecine clinique peuvent être combinés avec succès pour produire de tout nouveaux tests de diagnostic pour enfants. »
Un article sur cette application a récemment été publié dans la revue Respiratory Research.
Source : Biomedical Central
Crédit photo : Pixabay