>hélicoptère-NASA-tests
Le projet de démonstration de vol de Mars Helicopter de la NASA a passé avec succès plusieurs tests clés. En 2021, le petit hélicoptère autonome sera le premier véhicule de l’histoire à tenter d’établir la viabilité de véhicules plus lourds que l’air volant sur une autre planète.

Mars Helicopter sera bientôt pleinement opérationnel

« Personne n’avait encore construit d’hélicoptère pour parcourir Mars, nous entrons donc dans de nouveaux territoires », a déclaré MiMi Aung, chef de projet de Mars Helicopter au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie. « Notre modèle de vol, le véhicule qui se rendra sur Mars, a récemment passé plusieurs tests importants. »
En janvier 2019, l’équipe a utilisé leur modèle dans un environnement martien simulé. Ensuite, l’hélicoptère a été transféré pour des tests de compatibilité avec le système de livraison Mars Helicopter, qui tiendra l’engin spatial de 1,8 kg sous le rover Mars 2020 pendant le lancement et la croisière interplanétaire avant de le déployer sur la surface de Mars après l’atterrissage.
En tant que démonstrateur technologique, cet hélicoptère ne transporte aucun instrument scientifique. Son but est de confirmer qu’un vol propulsé dans l’atmosphère ténue martienne (qui a 1% de la densité de la Terre) est possible et qu’il peut être contrôlé depuis la Terre sur de longues distances. Mais il transporte également une caméra capable de fournir des images couleur haute résolution afin de démontrer davantage le potentiel du véhicule pour documenter la planète rouge.

Les futures missions pourraient utiliser des hélicoptères de deuxième génération

Les futures missions sur Mars pourraient utiliser des hélicoptères de deuxième génération pour ajouter une dimension aérienne à l’exploration de la planète rouge. Ils pourraient enquêter sur des destinations jusque-là inconnues ou difficiles à atteindre, telles que des falaises, des grottes et des cratères, agir comme éclaireurs pour des équipages humains ou transporter de petites charges utiles d’un endroit à un autre. Mais avant que cela ne se produise, un véhicule d’essai doit prouver que c’est possible.
À Denver, l’hélicoptère et son système de livraison ont été vérifiés pour s’assurer que les connexions électriques et les mécanismes qui unissaient le véhicule étaient bien ajustés. Puis, tout en restant unis, le duo a enduré le genre de vibrations qu’il ressentira lors du lancement. Un autre test fait dans un vide simulé l’a exposés aux températures extrêmes (jusqu’à -129 degrés Celsius) qu’ils rencontreraient dans l’espace et sur Mars et qui pourraient causer des dysfonctionnements ou des pannes de ses composants.
Mars Helicopter est retourné au JPL le 11 mai 2019 pour des essais supplémentaires et pour finaliser certaines parties du véhicule. Parmi les points forts: un nouveau panneau solaire qui alimentera l’hélicoptère a été installé et les pales du rotor du véhicule ont été mises en rotation afin de garantir que plus de 1 500 pièces de fibres de carbone, d’aluminium de qualité aérodynamique, de silicium, de cuivre, de feuilles métalliques et de l’aérogel continueront de fonctionner comme une unité cohérente. Bien sûr, d’autres tests sont à venir.

« Nous espérons terminer nos derniers tests et perfectionnements et livrer l’hélicoptère à la salle blanche de High Bay 1 pour l’intégration avec le rover cet été », a déclaré Aung, « mais nous n’en aurons jamais vraiment terminé avec les essais tant que nous ne volerons pas sur Mars. »

Il sera lancé en juillet 2020 

L’hélicoptère sera lancé avec le rover Mars 2020 sur une fusée United Launch Alliance Atlas V en juillet 2020 à partir du Space Launch Complex 41 à la base aérienne de Cape Canaveral, en Floride. Lorsqu’il se posera dans le cratère de Jezero le 18 février 2021, le rover sera également le premier vaisseau spatial de l’histoire de l’exploration planétaire avec la capacité de recibler avec précision l’endroit où il se posera pendant la séquence d’atterrissage.
Le rover 2020 effectuera des évaluations géologiques du site d’atterrissage sur Mars, déterminera l’habitabilité de l’environnement, recherchera des signes de la vie passée et évaluera les ressources naturelles et les risques pour les futurs explorateurs.
Dans une autre première, les scientifiques utiliseront les instruments à bord du rover pour identifier et collecter des échantillons sur sol martien, les enfermeront dans des tubes scellés et les laisseront à la surface de la planète pour un potentiel retour sur Terre lors d’une future mission sur Mars.
Source : Jet Propulsion Laboratory
Crédit photo : Capture d’écran (vidéo)

L'hélicoptère de la NASA entre dans la phase finalemartinEspace
> Le projet de démonstration de vol de Mars Helicopter de la NASA a passé avec succès plusieurs tests clés. En 2021, le petit hélicoptère autonome sera le premier véhicule de l'histoire à tenter d'établir la viabilité de véhicules plus lourds que l'air volant sur une autre planète. Mars Helicopter sera...