les-migrations-de-syrphes-sont-bénéfiques-aux-agriculteurs)
Selon une nouvelle étude basée sur des données radars, des centaines de millions de syrphes traversent la Manche depuis l’Europe continentale. La plupart des insectes migrateurs dans le monde sont des organismes nuisibles, tels que les criquets, mais heureusement pour les agriculteurs britanniques, les syrphes sont des amis.

Des millions de syrphes aident les agriculteurs

«Le bénéfice potentiel est assez important», déclare Ben Woodcock, entomologiste au Centre for Ecology & Hydrology de Wallingford, au Royaume-Uni, qui n’a pas participé à cette étude. De nombreuses espèces de syrphes pollinisent les cultures, note-t-il, et leurs larves consomment des pucerons, qui sont nuisibles au blé et d’autres cultures.
La plupart des migrations d’insectes sont invisibles à l’œil nu. Mais les chercheurs peuvent les suivre et les identifier avec des faisceaux radar. En 2016, un groupe utilisant cette technologie et dirigé par l’écologiste Jason Chapman de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni a rapporté que des milliards d’insectes migraient dans le pays et à l’extérieur chaque année.
Chapman et plusieurs de ses collègues ont analysé les données plus en détail afin d’examiner les tendances concernant les syrphes. Comme les insectes plus gros, les syrphes – un groupe d’insectes ayant la taille d’un centimètre, dont plusieurs ont un abdomen rayé coloré – peuvent déterminer où ils migrent, a découvert l’équipe.
Quelle que soit la force du vent, certains insectes semblent se laisser emporter par le vent, mais les syrphes semblent être stratégiques; ils montent à une altitude où les vents dominants soufflent dans une direction donnée. Ensuite, ils utilisent ce puissant vent arrière pour parcourir des centaines de kilomètres par jour.
Au printemps, les syrphes volent du Nord de l’Europe continentale vers le Sud du Royaume-Uni. Ils pondent leurs œufs et lorsque la nouvelle génération grandit, les jeunes syrphes s’envolent vers le Sud à l’automne.

Les avantages pour les agriculteurs sont énormes

Les avantages pour les agriculteurs sont énormes. Ensemble, les populations des deux espèces les plus communes de syrphe, l’Episyrphus balteatus et l’Eupeodes corollae, transportent à peu près la même quantité de pollen que toutes les abeilles mellifères du Royaume-Uni, rapportent aujourd’hui Chapman et ses collaborateurs dans Current Biology.
De manière encore plus importante, les larves de syrphes mangent environ 20% des pucerons dans un champ de blé moyen, soit un total de 6 000 milliards de pucerons, estiment les chercheurs. «Les chiffres m’ont vraiment frappé l’esprit», dit Chapman.
Et contrairement à de nombreux types de pollinisateurs, l’équipe a constaté que les populations des deux espèces migratrices de syrphes semblaient stables. «C’est très bien d’avoir une bonne nouvelle», a déclaré Chapman.
Cependant, dit-il, les agriculteurs devraient éviter de pulvériser des insecticides quand ils sont présents et le ciel est rempli de plus que d’oiseaux et d’avions, dit-il. «La migration des insectes se produit à grande échelle et c’est vraiment important. Cet énorme phénomène est sous-estimé. »
Source : Science
Crédit photo : Pixabay