falcon-heavy-satellites-24-en-orbite
La fusée Falcon Heavy de SpaceX a de nouveau décollé, cette fois-ci pour ce que la compagnie appelle l’un des lancements les plus difficiles de son histoire. Avec une série de satellites gouvernementaux et d’engins spatiaux importants à son bord.

La Falcon Heavy de SpaceX a de nouveau décollé

La fusée opérationnelle la plus puissante du monde a décollé dans le ciel nocturne pour la première fois, pour une mission de livraison de charges utiles sur trois orbites différentes.
« Ce sera notre lancement le plus difficile de tous les temps », a déclaré le PDG de SpaceX, Elon Musk, sur Twitter avant la mission STP-2 d’aujourd’hui. Le lanceur a chargé le Falcon Heavy d’effectuer quatre allumages distincts de moteurs de l’étage supérieur, trois déploiements de charges utiles différents, puis d’allumer les moteurs des trois boosters séparés pour les ramener en toute sécurité sur terre.
Ajoutant une autre étape de complexité est le fait que les boosters latéraux utilisés pour la mission d’aujourd’hui, ou deux des trois boosters composant le premier étage de la Falcon Heavy, ont volé dans une mission précédente en avril, ce qui en fait la première mission à réutiliser les boosters latéraux d’un vol l’année dernière de la Falcon Heavy.
Cette mission en avril était la première fois que SpaceX avait réussie à récupérer ses trois boosters, avec seulement deux des trois récupérés lors de la première sortie de la Falcon Heavy en 2018.
soaceX-hangar-fusée-moteurs
C’était encore la même histoire lors de ce lancement. Comme Musk l’a dit sur Twitter juste avant le lancement, récupérer le noyau central allait toujours être une tâche difficile, en raison de la plus grande poussée nécessaire pour soulever le large éventail de charges utiles dans l’espace et donc les vitesses plus élevées à son retour.

Les chances de survie du noyau central sont d’environ 50 pour cent 

« Les chances de survie du noyau central sont d’environ 50 pour cent à mon avis, car il voyage environ quatre fois plus vite qu’une balle de fusil », a-t-il écrit.
Les deux boosters latéraux sont descendus en toute sécurité au Cap Canaveral, mais le noyau central a manqué de peu l’atterrissage sur le drone de SpaceX dans l’Océan Atlantique, et a explosé lors de l’impact avec l’eau.
Le succès de la mission est significatif pour SpaceX, car C’est la première fois que le département américain de la Défense envoie des satellites sur orbite en utilisant le véhicule lourd Falcon tant vanté par la SpaceX.
L’US Air Force travaille à la certification de la fusée pour son programme de lancement spatial de sécurité nationale, par lequel elle entend s’assurer l’accès à l’espace pour le gouvernement américain.

La Falcon Heavy a mis en orbite 24 satellites


Parmi les 24 satellites à bord se trouvaient des charges utiles de la National Oceanic and Atmospheric Administration, des universités américaines, des laboratoires de recherche du département de la Défense et de la NASA.
Parmi ceux de la NASA figuraient une horloge atomique de la taille d’un réfrigérateur pour améliorer la navigation de son vaisseau spatial, une paire de satellites permettant d’améliorer les communications, et un nouveau vaisseau spatial démonstrateur pour tester un nouveau propulseur de couleur pêche.

Un CubeSat

Le LightSail 2 CubeSat, un minuscule vaisseau spatial équipé de voiles qui sera propulsé par des photons de la lumière, se trouvait également dans la fusée avant le lancement de la Falcon Heavy. Développé par l’entreprise Bill Nye’s Planetary Society, ce CubeSat restera en orbite mais exploitera les photons solaires pour naviguer loin dans l’espace en faisant des boucles de plus en plus grandes autour de la planète.
Source : SpaceX (Twitter)
Crédit photo : Pixabay / Pixavay

SpaceX : la Falcon Heavy a mis en orbite 24 satellitesmartinEspace
La fusée Falcon Heavy de SpaceX a de nouveau décollé, cette fois-ci pour ce que la compagnie appelle l’un des lancements les plus difficiles de son histoire. Avec une série de satellites gouvernementaux et d’engins spatiaux importants à son bord. La Falcon Heavy de SpaceX a de nouveau décollé La fusée...