Les plans de la mission SULIS dévoilés

Espace https://live.staticflickr.com/65535/48188449581_025365295b_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/48188449581_025365295b_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/07/03/les-plans-de-la-mission-sulis-devoiles/#respond
531

projet-SULIS-dévoilé

Lors de la réunion nationale d’astronomie à Lancaster, au Royaume-Uni, le Dr Eamon Scullion de l’Université de Northumbria a révélé les plans de la mission SULIS, un projet dirigé par le Royaume-Uni, conçu pour répondre à des questions fondamentales sur la physique des tempêtes solaires.

La mission SULIS pour mieux comprendre notre Soleil

En utilisant un groupe de six petits satellites appelé CubeSats, la mission mesurera directement le champ magnétique de la couronne solaire pour la première fois.

Les tempêtes solaires se produisent lorsque des éruptions solaires déclenchent des éjections de la masse coronale – de vastes nuages ​​magnétiques de gaz chargé. Lorsque ces particules chargées interagissent avec la haute atmosphère, nous obtenons des aurores polaires et des aurores australes – mais elles peuvent également causer beaucoup de dégâts.

Les phénomènes météorologiques solaires peuvent provoquer des pannes de radio, perturber les réseaux de téléphonie mobile, endommager les satellites, etc. En fait, ils représentent un risque si grand que les secteurs militaires, énergétique, aérien et des transports doivent tous planifier selon les problèmes potentiels qu’ils pourraient causer.

Prévoir les tempêtes solaires 

« Les tempêtes solaires sont inévitables », déclare le Dr Scullion. « Mais avec SULIS, nous en apprendrons davantage sur la façon qu’elles se forment afin de prévoir avec plus de précision à quel moment la prochaine aura lieu ». Ces avertissements nous permettront de prendre des mesures pour minimiser leur impact. »

Le champ magnétique de la couronne solaire est extrêmement important pour notre compréhension de l’atmosphère solaire et, par conséquent, de la météo solaire, mais c’est l’un des phénomènes les moins explorés dans ce domaine. Actuellement, la surveillance de la météorologie spatiale est assurée par deux missions scientifiques vieillissantes, SOHO et STEREO. La mission SULIS prendra la relève.

SULIS utilisera trois paires de satellites

La mission SULIS utilisera trois paires de satellites synchronisés, qui voleront en grappe pour analyser le Soleil selon différents points de vue, permettant une véritable perspective 3D. En utilisant la détection haute définition, on espère que SULIS révélera la composition des nuages ​​de gaz, leur densité, leur vitesse et – plus important encore – leur menace potentielle pour la Terre.

Chaque paire de satellites utilise un coronographe, l’un servant à éclipser le Soleil de l’autre, de sorte que les propriétés de la faible lumière coronale puissent être détectées et mesurées. Cette configuration nécessitera un alignement précis de chaque satellite. À ce titre, SULIS testera une technologie permettant de manœuvrer avec précision pour que les satellites en grappes puissent parfaitement accomplir leurs missions.


La mission SULIS présentera et évaluera également les communications laser – utilisées pour transférer les données des petits satellites CubeSat, ainsi qu’une méthode de transfert d’énergie d’un satellite (celui exposé au Soleil) à son partenaire par laser.

Source : SULIS
Crédit photo : Pixabay
Crédit vidéo : SULIS

https://live.staticflickr.com/65535/48188449581_025365295b_b.jpg