Un petit ver émet l’un des sons les plus forts de l’océan

Pas de commentaire
Biologie https://live.staticflickr.com/65535/48245249436_0b00db20a4_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/48245249436_0b00db20a4_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/07/10/un-petit-ver-emet-lun-des-sons-les-plus-forts-de-locean/#respond
381

un-petit-ver-produit-le-son-le-plus-fort-des-océans

De nouvelles recherches révèlent que dans un océan remplit de baleines, de requins et de bancs de poissons géants, l’un des sons les plus forts provient d’un ver marin de 29 millimètres de long.

Un petit ver qui produit un son très puissant

Ces vers (Leocratides kimuraorum) ont été découverts pour la première fois en 2017. Ils passent leur vie dans les crevasses des éponges d’hexactinellides, souvent appelées éponges de verre, au large des côtes du Japon. Mais ce n’est que lorsque les chercheurs les ont amenés dans un laboratoire qu’ils ont remarqué à quel point ils étaient bruyants.

Quand ces créatures se battent, elles se faufilent, contractent avec leur corps et se lancent tête la première sur l’adversaire, a découvert l’équipe. Ils émettent également un bruit éclatant ressemblant à un bouchon de champagne, révèlent des microphones sous-marins. Les chercheurs affirment que les sons émis par ces vers sont presque aussi forts que ceux des crevettes alpheidaes, qui produisent des sons si puissants qu’ils peuvent casser de petites jarres de verre.

Ces vers sont par ailleurs silencieux, même lorsque les chercheurs ont tenté de les agresser. Normalement, ces créatures faisant un tel bruit en utilisant une structure de leur anatomie, comme la crevette alpheidae, qui produit un bruit très fort en fermant rapidement ses griffes.

L. kimuraorum est différent en ce sens qu’il est capable de générer suffisamment de pression dans son corps pour émettre le son par le biais d’une simple contraction musculaire, a rapporté l’équipe cette semaine dans Current Biology.

Ce bruit permettrait d’avertir d’autres vers d’une attaque

Il s’agit du premier exemple enregistré d’un organisme à corps mou ou de tout autre mollusque faisant un bruit aussi puissant, a déclaré l’équipe. Les chercheurs disent que, bien que ce bruit sourd puisse être simplement dû à des mouvements rapides lors d’une l’attaque, il pourrait également être un appel à d’autres vers de la même espèce pour leur faire savoir qu’ils sont attaqués. Quoi qu’il en soit, leur rugissement donne à ces créatures au corps mou un air terriblement coriace.

Source : Science
Crédit photo : Capture d’écran (vidéo)

https://live.staticflickr.com/65535/48245249436_0b00db20a4_b.jpg

0 thoughts on “Un petit ver émet l’un des sons les plus forts de l’océan”

Écrivez ou commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *