Un matériau dentaire de remplissage antibactérien

Pas de commentaire
Société https://live.staticflickr.com/65535/48259079511_3ef7bda7db_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/48259079511_3ef7bda7db_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/07/11/un-materiau-dentaire-de-remplissage-antibacterien/#respond
337

matériaude-de-remplissage-dentaire-antibactérien

Obtenir un plombage n’est pas toujours la fin des problèmes dentaires. Parfois, une bactérie est capable de se déposer entre le plombage et la surface de la dent, provoquant l’apparition d’une autre cavité. Mais un nouveau matériau de restauration dentaire antibactérien pourrait toutefois empêcher cela.

Un matériau de remplissage antibactérien 

Ce n’est pas le premier matériau de comblement antibactérien que nous avons vu. Cependant la plupart des autres agissent en libérant lentement des composés antibactériens dans la bouche – mais ces produits chimiques peuvent être toxiques pour les tissus adjacents et peuvent également contribuer à la résistance antibactérienne.

Consciente de ces limites, une équipe de l’Université israélienne de Tel-Aviv a commencé avec un composite de résine dentaire, puis a ajouté un acide aminé modifié appelé fmoc-pentafluoro-L-phénylalanine. Cet acide aminé reste dans la résine et possède une nanostructure qui rompt les membranes externes des bactéries causant des caries lorsqu’elles entrent en contact avec elle – et ainsi les tuant.

De plus, cette résine antibactérienne a un aspect « esthétique » (contrairement aux plombages au mercure à l’ancienne), en plus de sa rigidité mécanique. En revanche, la résistance mécanique de certains matériaux de restauration antibactériens développés antérieurement était compromise par la présence de leurs composés. Celui des chercheurs est beaucoup plus résistant.

Un développement facilité

« La nature minimale du bloc de construction antibactérien, ainsi que sa grande pureté, son faible coût, sa facilité d’intégration dans des matériaux à base de résine et sa biocompatibilité, permet de développer facilement cette approche en vue du développement d’une résine antibactérienne améliorée disponible en clinique. », déclare le Dr Lihi Adler-Abramovich, scientifique et coresponsable du projet.

Cette recherche a été publiée dans ACS Applied Materials & Interfaces.

Source : American Friends of Tel Aviv University
Crédit photo : Pixabay

https://live.staticflickr.com/65535/48259079511_3ef7bda7db_b.jpg

0 thoughts on “Un matériau dentaire de remplissage antibactérien”

Écrivez ou commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *