Les images sexuelles excitent autant les femmes que les hommes

Biologie https://live.staticflickr.com/65535/48293194321_11812cd278_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/48293194321_11812cd278_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/07/15/les-images-sexuelles-excitent-autant-les-femmes-que-les-hommes/#respond
490

les-images-sexuelles-excitent-autant-les-femmes-que-les-hommes

Le cerveau des femmes réagit autant à la pornographie que celui des hommes, cela remet en cause la croyance répandue selon laquelle les stimulants visuels excitent davantage les hommes.

Les femmes réagissent autant aux images sexuelles que les hommes

Cette découverte provient d’une méta-analyse de 61 études du cerveau dans lesquelles des images pornographiques ont été montré à des hommes et des femmes qui étaient dans un scanneur cérébral.

Bien que les comportements varient grandement entre les hommes et les femmes, on considère généralement que les hommes sont plus intéressés par le sexe. Dans des recherches basées sur des questionnaires, les réponses suggèrent que les hommes trouvent les images érotiques plus attrayantes que les femmes. Ceci est souvent interprété comme si une femme avait davantage besoin d’un lien affectif avant de devenir excitée.

Cette différence semble avoir été confirmée par l’avènement des études utilisant des scanneurs du cerveau, certains ayant constaté que le cerveau des hommes réagissait mieux à la pornographie.

Il n’y a aucune différence

Mais le domaine de la numérisation cérébrale a été critiqué ces dernières années pour avoir été enclin à utiliser des méthodes pouvant mener à des résultats fallacieux, tels que tirer des conclusions à partir de petites différences qui auraient pu surgir par hasard.

Hamid Noori, de l’Institut Max Planck de cybernétique biologique de Tübingen, en Allemagne, et ses collègues ont analysé les résultats de toutes les études  du cerveau ayant tenté de répondre à cette question, portant sur l’ensemble du cerveau et couvrant près de 2 000 personnes. Globalement, il n’a pas trouvé de différence entre hommes et femmes.

«Il existe des différences de comportement – le nombre d’hommes qui visitent des sites pornographiques représente environ 80% des consommateurs», explique Noori. «Mais les hommes et les femmes réagissent de la même manière au niveau du cerveau aux stimuli sexuels visuels. Ce que nous en faisons ensuite, c’est ce qui fait la différence. »

Elles seraient plus stigmatisées

Les femmes regardent peut-être moins de pornographie parce qu’elles sont davantage stigmatisée, explique David Ley, écrivain et sexothérapeute au centre de soins ambulatoires New Mexico Solutions. Il dit que cette étude montre que «les femmes peuvent être tout aussi visuelles que les hommes si elles sont autorisées à l’être».

Ces résultats ne prouvent pas que les cerveaux des femmes et des hommes réagissent à la pornographie de manière identique, car les balayages cérébraux montrent uniquement une activité au niveau de structures anatomiques relativement grandes, dit Noori – il pourrait encore y avoir des différences au niveau des cellules cérébrales qui ne se manifestent pas sur les scannes.

Cette recherche a été publiée dans PNAS.

Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

https://live.staticflickr.com/65535/48293194321_11812cd278_b.jpg