Stonehenge : la graisse de porc a permis de déplacer les mégalithes

Préhistoire https://live.staticflickr.com/65535/48289575211_0dcdeb2d5a_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/48289575211_0dcdeb2d5a_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/07/15/stonehenge-la-graisse-de-porc-a-permis-de-deplacer-les-megalithes/#respond
375

graisse-de-porc-Stonehenge

Les mégalithes de 30 tonnes qui composent Stonehenge dans le Wiltshire, au Royaume-Uni, pourraient avoir été déplacés avec plus que de la graisse de coudes. Une nouvelle analyse suggère que des résidus de graisse de porc sur des poteries proches Stonehenge pourraient soutenir l’idée que les constructeurs ont graissé des traîneaux avec du saindoux ou du suif pour transporter les pierres.

De la graisse de porc aurait permis de transporter les mégalithes 

Dans le passé, les archéologues avaient interprété ces fortes concentrations de graisse de porc dans de la poterie, trouvées dans le village préhistorique voisin de Durrington Walls, comme des vases en céramique pour préparer les repas des centaines de bâtisseurs affamés de Stonehenge. Si les hommes préhistoriques utilisaient les navires pour cuire la viande de porc, ils auraient dû les couper en petits morceaux pour pouvoir les ranger dans ces pots.

Mais les carcasses de porc trouvées sur le site étaient entières et brûlées aux extrémités des os des pattes, ce qui signifie qu’elles ont probablement été rôties à la broche, affirment les chercheurs d’aujourd’hui dans Antiquity. L’équipe suggère plutôt que les récipients en céramique auraient peut-être été utilisés pour collecter la graisse des carcasses au cours de la cuisson, qui a ensuite été stockées sous forme de saindoux ou de suif.

Stonehenge est composé de mégalithes pesant jusqu’à 30 tonnes provenant d’un site situé à environ 30 kilomètres au Nord et de pierres bleues plus petites situées à environ 140 kilomètres dans les collines de Preseli, dans le pays de Galles. Pour déplacer ces pierres sur de si longues distances, les constructeurs les ont probablement manipulés sur des luges en bois et les ont fait rouler sur des rondins.

Cette graisse aurait été utilisée comme lubrifiant 

Cette étude appuie l’hypothèse du «traîneau graissé» selon laquelle l’utilisation de graisse animale aurait été utilisée comme lubrifiant pour réduire les frictions entre le traîneau et les rondins pour faciliter le transport des mégalithes à plusieurs kilomètres de distance de Stonehenge .

Source : Science
Crédit photo : Pixabay

https://live.staticflickr.com/65535/48289575211_0dcdeb2d5a_b.jpg