IA-passe-le-test-théorie-de-esprit
Une intelligence artificielle a passé avec succès le test de la théorie de l’esprit. Ce test examine la capacité de percevoir le monde du point de vue d’un autre individu (intention, désir, croyance,…), . Ainsi, les IA possédant cette compétence pourraient mieux coopérer et communiquer avec les humains.

Une IA passe un test important de la cognition humaine

Les IA ayant passé le test de la théorie de l’esprit sont la clé de la construction de machines capables de comprendre le monde qui les entoure. Ces dernières années, cette compétence a émergé chez un robot dont les mémoires étaient inspirées du cerveau humain et dans ToM-Net de DeepMind, qui comprennait que d’autres peuvent avoir de fausses croyances.
Raul Vicente de l’Université de Tartu en Estonie et ses collègues se sont inspirés d’une étude sur les animaux portant sur les habitudes alimentaires des chimpanzés dominants et subordonnés. «Les chimpanzés ont ces structures hiérarchiques dans leur société et en principe, la dominante reçoit presque toujours de la nourriture», explique Vicente.
Cette étude sur les chimpanzés a montré que l’animal subordonné ne s’apprêtait à manger que s’il savait que l’animal dominant ne le voyait pas, ce qui suggère une capacité à se placer lui-même dans la position d’un autre.
Pour reproduire cette étude, Vicente et ses collègues ont créé une grille virtuelle 11 par 11 dans laquelle ils ont placé deux IA – une dominante et une subordonnée – et un seul aliment dans des orientations et des emplacements différents.
L’intelligence artificielle subordonnée a pu se déplacer dans la grille et a obtenu des points si elle mangeait de la nourriture alors que l’IA dominant ne pouvait pas la voir, mais perdait des points si elle mangeait de la nourriture alors que l’autre la voyait.

Elle a appris si elle pouvait manger

Elle a appris par essais et erreurs – dans le cadre d’un processus appelé apprentissage par renforcement – s’il fallait ou non se tourner vers la nourriture.
Une différence essentielle entre les singes et une IA est que l’IA a nécessité plusieurs milliers d’essais avant d’apprendre une tâche, alors que les chimpanzés la comprennent de manière intuitive.
Être capable de comprendre le point de vue des autres individus permet la communication, la coopération et la concurrence, dit Vicente. « Il est absolument essentiel pour la survie de toute espèce sociale. »
L’objectif ultime de ce type de recherche est de permettre aux machines de communiquer efficacement avec les gens, mais il faudra du temps avant que les IA développent une théorie de l’esprit comparable à celle de l’être humain, explique Vicente.

Développer une IA capable de comprendre ce que nous pensons

À terme, l’objectif est de développer une intelligence artificielle capable de comprendre ce que nous pensons et voyons. «Ce sera amusant et efficace d’interagir avec ces IA, quand elles seront capables de se situer dans notre perspective», explique Vicente, car les IA ayant une théorie de l’esprit seraient capables de communiquer des choses que nous ne savons pas ou ne pouvons pas voir.
Mais Joanna Bryson de l’Université de Bath au Royaume-Uni affirme que les IA qui développent la capacité de voir à partir d’autres perspectives ne mèneront pas nécessairement à des machines qui ressembleront davantage à des êtres humains. La théorie de l’esprit chez les humains est magnifiée par le fait que nous avons un langage pour exprimer nos pensées et nos sentiments, dit-elle.

Faire ce même test dans des environnements plus complexes

Les interactions sociales complexes impliquant la communication verbale et le langage corporel ne peuvent pas encore être bien faits dans les tests virtuels.
La prochaine étape de cette recherche consistera à déterminer si la compréhension de la perception par l’IA tient dans des environnements différents et plus complexes.
Cette recherche a été publiée dans arXiv.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Une IA passe le test de la théorie de l'espritmartinI.A.
Une intelligence artificielle a passé avec succès le test de la théorie de l'esprit. Ce test examine la capacité de percevoir le monde du point de vue d'un autre individu (intention, désir, croyance,...), . Ainsi, les IA possédant cette compétence pourraient mieux coopérer et communiquer avec les humains. Une IA...